› Santé

Cameroun : Yaoundé, Douala et Bafoussam plus réticents au vaccin anti Covid-19

Un volontaire recevant sa dose de vaccin
La campagne intensive de vaccination  contre la Covid-19 a attiré du beau monde dans l’arrière-pays, contrairement aux grands centres urbains où des réticences persistent.

Du 7 au 16 juillet 2021 la campagne intensive a permis de vacciner 310 mille personnes contre le virus mortel du Covid-19. C’est ce que laisse entendre le ministre de la Santé publique,  Manaouda Malachie au terme de l’opération. Ce score est rendu possible grâce à l’engouement observé dans les petits et moyens centres urbains du pays.

« Dans l’arrière-pays, la vaccination marche très bien et nous sommes même en train d’accélérer le processus de réception de d’autres doses pour pouvoir tenir la demande qui est forte en ce moment », a indiqué le ministre. Regrettant qu’à Yaoundé, Douala et Bafoussam, les populations soient réticentes. Une réticence qu’il attribue à l’impact des réseaux sociaux où des alertes contre la vaccination pullulent.

Malgré tout, soutient le membre du gouvernement, le Cameroun poursuit toujours son objectif global d’atteindre 20% de taux de couverture vaccinale d’ici décembre 2021. C’est-à-dire vacciner 5 millions de camerounais. « Nous sommes en train de courir derrière cet objectif. Tant qu’on n’a pas atteint cet objectif d’une couverture minimale de 80% pour pouvoir garantir une immunité collective aux populations camerounaises, il faut aller se faire vacciner », encourage le Minsanté.




L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé