› Société

Cameroun : Yaoundé parfumé d’odeurs puantes de poubelles

Tas d'ordure dans un quartier de la capitale politique

Alors qu’Hysacam vient d’annoncer un plan de salubrité générale avant, pendant et après a Coupe d’Afrique des nations de football, son personnel est en grève pour raison de salaires non reversés.

 

 

 

 

 

Pas un pas à Yaoundé sans croiser des tas d’ordures ou des bacs qui débordent de leur contenu. Les agents d’Hysacam ne sont plus visibles depuis plusieurs jours.


Les abords des rues servent de dépotoir pour certaines populations. Elles y déposent des poubelles dans l’espoir d’un passage des camions de ramassage d’Hysacam.

A plusieurs endroits, les amas d’ordure polluent l’air d’odeurs puantes.

Selon une source à Hysacam, les employés ne revendiquent pas moins de trois de salaire impayés. Une situation qui contraste avec l’image projetée par l’entreprise il y a quelques semaines. Hysaacam a acquis des dizaines de camions présentés dans les certains médias à grand renfort de publicité.

Ces camions disait-on, ont été acquis pour des opérations villes-propres à l‘occasion de la 33e Coupe d’Afrique des nations TotalEnegies 2021.

A Hysacam, des cadres approchés  pointent un doigt accusateur sut l’Etat qui ne se serait pas acquitté de ses obligations financières vis-à-vis de l’entreprise. Ils promettent que les choses pourraient bientôt changées. Entre temps dans les quartiers de Yaoundé, ça dégage, comme disent les plus jeunes.



L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé