Société › Société

Cameroun: Yaoundé sous haute surveillance militaire ce mardi

Le centre administratif de la capitale est fortement militarisé à quelques heures de la prestation de serment du président Paul Biya pour un septième mandat. Dans les grands carrefours, une forte présence de policiers et gendarmes est aussi observée.

Le président de la République du Cameroun, Paul Biya, prête serment ce jour. Pour la circonstance, il devra sortir du palais de l’Unité et se rendre à l’Assemblée nationale où  se tiendra la cérémonie de son investiture. Un important dispositif sécuritaire est mis en place pour assurer la circonstance et la circulation est bloquée tout le long de son itinéraire. Une coutume observée à chacune ses sorties.

Les militaires de tous les corps sont mobilisés aux alentours de l’Assemblée nationale, à la poste centrale, au marché central, aux alentours du palais des Sport, etc, tandis que dans les grands carrefours, gendarmes et policiers assurent la sécurité.

Le quartier Omnisports connait, en la matière, un fort déploiement de gendarme et policiers. On y aperçoit des camions anti-émeutes. Ils ont été mobilisés dans la soirée de lundi, quelques heures seulement après l’annonce, sur les réseaux sociaux, d’une importante manifestation du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC). Laquelle devrait se tenir simultanément à la prestation de serment de Paul Biya dont ce parti politique conteste la victoire à l’élection présidentielle du 7 octobre.

 

 

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut