Politique › Institutionnel

Cameroun: Yves Michel Fotso passe sa première nuit en détention

Le motif de son arrestation reste attendu même si les spéculations vont bon train

Ce mercredi en fin d’après midi, de nombreux journalistes étaient présents devant les locaux de la police judicaire à Yaoundé. Tous voulaient avoir plus d’informations sur l’arrestation d’Yves Michel Fotso. L’information qui avait été donnée en milieu de journée, par Radio Equinoxe, une chaine privée émettant dans la ville de Douala s’est rapidement répandue. Aucune source judicaire ni même gouvernementale ne s’est encore prononcée sur la question. Aucune information claire n’indique non plus le motif de cette nouvelle arrestation. C’est la deuxième fois que l’homme d’affaire camerounais, fait l’objet d’une arrestation en moins d’un mois. Le 08 novembre dernier, il avait déjà été interpellé par la police judicaire de la ville de Douala. Son passeport avait été confisqué et il avait été libéré, mais privé de son passeport. La nouvelle de son arrestation imminente court dans les milieux autorisés depuis un certains temps. Dans une lettre adressée au Vice Premier Ministre en charge de la justice le 22 Novembre dernier, Yves Michel Fotso faisait savoir à Amadou Ali qu’il était la victime d’une conspiration visant à le détruire physiquement. Cette nouvelle offensive de ceux qui veulent et uvrent à tout prix pour ma déchéance voire ma mort physique ne peut me laisser indifférent. Aussi, suis-je contraint d’appeler à témoin l’opinion publique camerounaise et la justice de mon pays que vous représentez pour que la situation soit clarifiéeâ€,de façon définitive et de la manière la plus objective a-t-il écrit. Six mois durant en 2009, l’homme d’affaire avait été constamment entendu et puis relâché par la police judicaire, dans le cadre d’une enquête relative à l’achat d’un avion défectueux (Albatros) pour la Présidence de la République. Une affaire dont les principaux protagonistes, Jean Marie Atangana Mebara (ancien secrétaire général à la présidence de la république), Jérôme Mendounga (ancien ambassadeur du cameroun aux Etats-Unis) et d’autres sont aujourd’hui détenus à la prison centrale de Kondengui à yaoundé.

La Camair, un cadeau empoisonné ?
La sérénité régnait pourtant encore dans le camp des Fotso, jusqu’à récemment. Yves Michel avait fait remarquer lors d’un entretien avec la presse, que parmi tous ceux qu’on accusait dans cette affaire d’avion présidentiel, il était le seul à se présenter à la police judiciaire et chez les juges sans avocat. Il déclarait n’en avoir pas besoin pour sa défense parce qu’il ne se reprochait absolument rien. Dans sa lettre adressée au ministre de la justice, Yves Michel Fotso a fait une véritable plaidoirie. Il a fait remarquer que de nombreuses personnes dans le gouvernement voulaient le voir arrêté et jeté en prison. Une quête effrénée et déterminée d’un motif d’inculpation, par rapport à mon passage à la tête de la Camair, est menée depuis huit ans déjà. Et ceci, en dépit des investigations du Contrôle Supérieur de l’Etat menées en Mars 2006 uniquement sur ma seule période de gestion de la Camairâ€,; investigations, faut-il le rappeler, qui avaient abouti en septembre 2006 à un rapport nous dédouanant de la totalité des accusations rocambolesques et mensongères et des calomnies proférées à notre encontre a-t-il écrit. Selon des sources introduites, ce ne serait pas tant l’affaire de l’avion présidentiel qui serait à l’origine des nouveaux démêlés judicaires de l’homme d’affaire. Certains commentateurs parlent de connexions complexes à des niveaux très élevés de décision de l’Etat. L’empire qui a fait la force et la gloire de Victor Fotso et donc d’Yves Michel Fotso semble causer aujourd’hui sa perte. Des commentateurs pensent que le problème se situerait au niveau de la gestion par ce dernier de sa banque qui à un moment avait été au service des intérêts de l’Etat camerounais. Serait-ce l’arrestation définitive du fils Fotso ? Beaucoup semblent y croire. La décision est désormais très attendue. Elle devrait être connue ce jeudi.

Sur le même sujet:
Cameroon Tribune: Yves Michel Fotso rattrapé par l’opération Epervier

La Nouvelle Expression: Opération Epervier: Yves-Michel Fotso à Kondengui

Mutations: Rouleau compresseur; La journée sans repos d’Yves Michel Fotso

Jeune Afrique: Yves-Michel Fotso en état d’arrestation

Le Jour: Opération épervier, Yves-Michel Fotso incarcéré à la prison de Kondengui

Mutations: Evocation; Une arrestation pour quelle « affaire »?

Yves Michel Fotso a passé sa première nuit en détention
Africapresse)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut