Culture â€ș Livres

Un Camerounais décroche le Prix théùtre RFI

Edouard Elvis Bvouma, auteur camerounais. ©Droits réservés

Edouard Elvis Bvouma est rĂ©compensĂ© pour son Ɠuvre « La PoupĂ©e barbue », l’histoire d’une jeune fille touchĂ©e par la guerre et « salie » par un viol collectif.

Edouard Elvis Bvouma reçoit son Prix thĂ©Ăątre RFI ce dimanche 24 septembre 2017, au festival des francophonies en Limousin (France). L’auteur camerounais de 35 ans a confiĂ© aux confrĂšres de RFI que « c’est un rĂȘve qui se concrĂ©tise. Être primĂ© par un jury prĂ©sidĂ© par Dany LaferriĂšre, un Ă©crivain de renom, qui fait partie de mes Ă©crivains prĂ©fĂ©rĂ©s, c’est vraiment une trĂšs belle reconnaissance. Son livre Journal d’un Ă©crivain en pyjama était un choc pour moi et a changĂ© ma façon d’écrire. Et que ce soit cet auteur-lĂ  qui prĂ©side le jury et qui me donne le Prix ThĂ©Ăątre RFI, alors lĂ , je me dis, peut-ĂȘtre le hasard n’existe pas».

« La PoupĂ©e barbue » raconte l’histoire d’une jeune fille dans un contexte de guerre, victime d’un viol collectif. « Cette piĂšce dĂ©crit la violence de la guerre. Le fait de commencer par quelque chose si violent, cela me violente moi-mĂȘme, ça me pousse Ă  me surpasser dans l’écriture. Cela me permet de tester si je peux tenir la route. Et le monde est ainsi, il est violent ! », a declarĂ© le laurĂ©at.

Edouard Elvis Bvouma a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© reçu plusieurs rĂ©compenses pour ses Ă©crits. Il a, par exemple, Ă©tĂ© dĂ©signĂ© meilleur auteur de l’annĂ©e 2008 par les Grands Prix Afrique du thĂ©Ăątre francophone. En 2015, il a reçu une mention spĂ©ciale du Prix littĂ©raire Alain DĂ©caux de la francophonie. Edouard Elvis Bvouma est laurĂ©at, depuis 2016, du prix InĂ©dits d’Afrique et Outremer et du prix SACD de la dramaturgie francophone pour A la guerre comme Ă  la Game Boy.


En plus d’ĂȘtre Ă©crivain, Edouard Elvis Bvouma est metteur en scĂšne et comĂ©dien.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut