Culture › Livres

Un Camerounais décroche le Prix théâtre RFI

Edouard Elvis Bvouma, auteur camerounais. ©Droits réservés

Edouard Elvis Bvouma est récompensé pour son œuvre « La Poupée barbue », l’histoire d’une jeune fille touchée par la guerre et « salie » par un viol collectif.

Edouard Elvis Bvouma reçoit son Prix théâtre RFI ce dimanche 24 septembre 2017, au festival des francophonies en Limousin (France). L’auteur camerounais de 35 ans a confié aux confrères de RFI que « c’est un rêve qui se concrétise. Être primé par un jury présidé par Dany Laferrière, un écrivain de renom, qui fait partie de mes écrivains préférés, c’est vraiment une très belle reconnaissance. Son livre Journal d’un écrivain en pyjama était un choc pour moi et a changé ma façon d’écrire. Et que ce soit cet auteur-là qui préside le jury et qui me donne le Prix Théâtre RFI, alors là, je me dis, peut-être le hasard n’existe pas».

« La Poupée barbue » raconte l’histoire d’une jeune fille dans un contexte de guerre, victime d’un viol collectif. « Cette pièce décrit la violence de la guerre. Le fait de commencer par quelque chose si violent, cela me violente moi-même, ça me pousse à me surpasser dans l’écriture. Cela me permet de tester si je peux tenir la route. Et le monde est ainsi, il est violent ! », a declaré le lauréat.

Edouard Elvis Bvouma a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© reçu plusieurs rĂ©compenses pour ses Ă©crits. Il a, par exemple, Ă©tĂ© dĂ©signĂ© meilleur auteur de l’annĂ©e 2008 par les Grands Prix Afrique du théâtre francophone. En 2015, il a reçu une mention spĂ©ciale du Prix littĂ©raire Alain DĂ©caux de la francophonie. Edouard Elvis Bvouma est laurĂ©at, depuis 2016, du prix InĂ©dits d’Afrique et Outremer et du prix SACD de la dramaturgie francophone pour A la guerre comme Ă  la Game Boy.


En plus d’être écrivain, Edouard Elvis Bvouma est metteur en scène et comédien.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut