› Eco et Business

Cameroun/Dépollution maritime: Le Floch Dépollution choisi par la SNH

L’entreprise a été retenue par la société nationale des hydrocarbures, pour la fourniture de plusieurs équipements utilisés dans ce domaine

Pour ses activités de dépollution maritime en rapport aux déversements d’hydrocarbures, la Société Nationale des Hydrocarbures (SNH) a retenu l’entreprise française Le Floch Dépollution, pour un montant total de 171 184 075 FCFA. L’information n’a pas fait l’objet d’une publicité particulière au Cameroun. Le Floch Dépollution aura ainsi quatre choses à faire dans son cahier de charges. Construire un barrage de confinement et fournir avec des accessoires d’ancrage, fournir un récupérateur d’hydrocarbures et des moyens de pompage, fournir des équipements de nettoyage et des produits de lavage, fournir des absorbants d’hydrocarbures sous divers conditionnements, et enfin, fournir des bacs de stockage pour eaux et hydrocarbures. Pour l’entreprise du groupe français Le Floch, ce ne sera pas une première expérience au Cameroun. Spécialisée dans les opérations de dépollution industrielle, Le Floch Dépollution est déjà intervenu au Cameroun aux côtés de l’entreprise HYSACAM (Hygiène et Salubrité du Cameroun), pour la fourniture de matériels de couverture et de dégazage de la décharge de Nkolfoulou, à la périphérie de Yaoundé. Elle avait notamment foré et équipé des puits de biogaz. Elle a aussi assuré la fourniture et la pose du réseau primaire et secondaire pour le captage du biogaz (fourniture et pose d’une torchère, raccordement des réseaux aux têtes de puits et à la torchère). Dans le même cadre, elle a travaillé dans la construction et la mise en route de l’installation de dégazage avec ses équipements de suivi.

L’entreprise Le Floch Dépollution fera bénéficier à son client camerounais d’une longue expertise en matière de dépollution pétrolière. Elle exerce dans ce domaine depuis plus de 40 ans. C’est en 1967, suite au naufrage du pétrolier Torrey Canyon que la société Le Floch se lance dans la dépollution pétrolière. En 1998, la société Le loch Dépollution est créée et ce sera le naufrage de l’Erika qui permettra à l’entreprise de s’imposer comme leader mondial dans le domaine. En faisant intervenir une telle expertise, la SNH semble vouloir prendre définitivement au sérieux la question du risque de contamination des eaux côtières par les hydrocarbures qui proviennent du pipeline Tchad-Cameroun. Mais on ignore encore à quel type de problèmes, le comité de suivi des pipelines veut apporter des solutions. Jeudi 22 avril 2010 tard dans la nuit, une fuite de pétrole a été déclarée sur le terminal marin de l’oléoduc Tchad -Cameroun, au large des côtes de Kribi, dans l’Océan atlantique. L’incident est survenu pendant les opérations d’enlèvement de brut qui se déroulaient sur le terminal de stockage et de déchargement du Brut. La COTCO (Cameroon Oil Transportation Company) principale exploitante du pipeline, avait parlé d’un incident mineur. Mais c’était le deuxième incident du genre depuis la mise en service de l’oléoduc. Une situation qui avait fait grimper la colère des organisations de défense de l’environnement et les populations riveraines. Le marché devra être livré dans 4 mois. C’est en 2009 qu’un plan de lutte contre les déversements accidentels d’hydrocarbures a été adopté par le gouvernement camerounais.

Matériel de dépollution loué et utilisé par Le Floch Dépollution
leflochdepollution.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut