Santé › Actualité

CAMES 2014: Neuf Camerounais reçus au concours d’agrégation de médecine

Le pays a enregistré neuf réussites sur les 10 candidats présentés. Un peu moins que le Sénégal qui a présenté 35 candidats dont 34 admis

Neuf Camerounais, sur les 10 candidats présentés par le pays, ont été reçus au concours d’agrégation en médecine du Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (Cames), abrité à Yaoundé, du 03 au 10 novembre dernier. Sur ces médecins camerounais qui obtiennent le grade de maître de conférences, huit viennent de la Faculté de médecine et des sciences biomédicales (FMSB) de l’université de Yaoundé I.

D’autres pays, à l’instar du Sénégal, ont obtenu une moisson plus importante que celle du Cameroun à l’issue de cette 17e édition du concours d’agrégation en médecine du Cames. Sur 35 candidats présentés par la Faculté de médecine, de pharmacie et d’odontostomatologie (Fmpos) de l’Université Cheick Anta Diop de Dakar, 34 ont été reçus et un seul recalé.

D’une manière générale, la 17e édition du CAMES a enregistré un taux de réussite officiel de 84% sur les 191 candidatures. Un taux jugé comme «le plus élevé» par le superviseur général du CAMES 2014, Pr. Charles Gombe Mbalawa, depuis l’organisation de ce concours d’agrégation.

La Convention portant statut et organisation du CAMES a été signée par seize 16 chefs d’Etat et de Gouvernement, le 26 Avril 1972 à Lomé au Togo. Aujourd’hui, le CAMES compte 19 pays: Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Centrafrique, Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée Conakry, Guinée Bissau, Guinée Equatoriale, Mali, Niger, République démocratique du Congo, Rwanda, Sénégal, Tchad, Togo, Madagascar.

Des médecins à l’ouverture du CAMES 2014 le 03 novembre au Palais des Congrès de Yaoundé
CAMES)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé