Présidentielle 2018 › Cabral Libii

Campagne électorale : le sous-préfet de Douala 5ème interdit le meeting de Cabral Libii

Le giga meeting en question annulé au stade Cicam de Douala. (c) Droits réservés.

L’information a été relayée ce mercredi 19 septembre 2018, sur la page Facebook d’un membre de l’équipe de campagne du candidat investi par le parti Univers, à l’élection présidentielle du 07 octobre prochain.

Le comité d’organisation du «Giga meeting» de lancement officiel de la campagne de Cabral Libii vient d’apprendre la nouvelle. Le sous-préfet de Douala 5ème a interdit la manifestation.  « Le sous-préfet de Douala 5ème non seulement a contraint nos camarades à signer la décharge de l’interdiction, mais il a fait appel à ses collaborateurs à la rescousse afin que ceux-ci contraignent les nôtres à retirer ladite interdiction à la limite de la séquestration. Qu’est-ce qui peut expliquer qu’un sous-préfet, convaincu d’agir conformément à la loi soit obligé de se livrer à de tels actes de tentative d’intimidation doublés de zèle ? », s’indigne Armand Okol, membre de l’équipe de campagne de Cabral Libii, sur Facebook.

Le sous-préfet de Douala 5ème évoque l’indisponibilité du stade Cicam le 23 septembre 2018, date annoncée pour la tenue dudit meeting. Une interdiction qualifiée de fallacieuse par Armand Okol, qui ajoute que « ce matin, alors que les membres de l’équipe d’organisation que chapeaute le camarade Jean Louis Batoum est dans la salle d’attente du fameux sous-préfet de Douala 5ème pour le retrait du récépissé de manifestation publique, ils voient sortir du bureau de ce dernier le directeur du stade avec qui ils devisent sympathiquement puis se séparent en convenant sereinement du rendez-vous de dimanche. Question: si la raison du refus évoquée tient réellement, qu’est-ce qui peut expliquer que celui-ci ne le leur ait alors rien dit à cet instant et encore moins depuis la date de versement de la somme exigée pour la location du stade? », s’interroge Armand Okol.

Suite à l’interdiction du sous-préfet de Douala 5ème, une réunion d’urgence a été tenue sous la supervision du Pr Prosper Nkou Mvondo, capitaine politique opérationnel du parti Univers et directeur de campagne du candidat Cabral Libii. De cette concertation, il a été décidé que la date, le lieu et l’heure dudit meeting seront maintenus. « Nous prenons à témoin l’opinion nationale et internationale, Elecam et les autorités étatiques face à cette atteinte grave à nos droits », conclut-il.

La date de l’ouverture officielle de la campagne présidentielle est prévue pour le 22 septembre 2018.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut