Santé › Actualité

Campagne sanitaire : Une semaine pour la santé et la nutrition infantile et maternelle

Du 16 au 21 Décembre prochain se déroule la troisième édition de la Sasnim.

Le ministère de la santé publique (minsanté) vient d’annoncer la troisième édition de la semaine d’actions de santé et de nutrition infantile et maternelle (sasnim). C’était ce jeudi 11 Décembre 2008 à l’hôtel Hilton de Yaoundé. La Sasnim se déroulera donc du 16 au 21 Décembre 2008 sur l’ensemble du territoire camerounais. La population cible du sasnim est constituée des enfants de 0 à 5 ans, des femmes de 15 à 49 ans, des femmes enceintes et celles qui viennent d’accoucher. Au cours de la semaine de la sasnim, plusieurs services seront offerts : la vaccination, l’administration de la vitamine A, du traitement préventif intermittent contre le paludisme, la distribution des vermifuges, des moustiquaires imprégnées de longue durée aux enfants âgés de moins de cinq ans, la ré imprégnation des moustiquaires et l’éducation pour la Santé notamment celle concernant l’introduction du vaccin contre les infections à Haemophilus influenza type B à partir de Janvier 2009 dans le programme élargi de vaccination de routine. Le ministère de la santé note, à l’endroit des potentiels bénéficiaires, que ces opérations sont gratuites sur l’ensemble du territoire national.


Journal du Cameroun)/n

Les interventions menées dans le cadre de la Sasnim ont pour but de contribuer à la réduction de la morbidité et de la mortalité maternelle et infantile. L’urgence de la Sasnim se justifie amplement car, malgré le développement des interventions isolées, la situation sanitaire de l’enfant et de la mère camerounaise demeure très préoccupante : le taux de couverture vaccinale pour chacun des antigènes est inférieur à 90 %, la supplémentation en vitamine A est faible chez les enfants de 12 à 59 mois est de 19,1%, l’utilisation des moustiquaires d’insecticides est de l’ordre de 14,7% chez les femmes enceintes et de 13 % chez les enfants de moins de 5 ans.
Dans le cadre de cette troisième édition du Sasnim, les opérations de vaccination concerneront les maladies suivantes: la tuberculose, la poliomyélite, la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, l’hépatite B, la rougeole et la fièvre jaune. Le Cameroun est appelé, dans le cadre des objectifs du millénaire pour le développement, à réduire de 2/3, la mortalité infantile et de ¾, la mortalité maternelle. La Sasnim est ainsi, l’une des stratégies recommandées par l’Oms/Unicef, et se décline en la mise en uvre d’un paquet intégré d’interventions à haut impact sur la santé de la mère et de l’enfant. La plupart des responsables reconnaissent toutefois que l’atteinte des objectifs reste une gageure.

* A savoir: Quelques interventions du Sasnim 3


Journal du Cameroun)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut