Santé › Actualité

Campagne sanitaire: Une semaine pour la santé et la nutrition infantile et maternelle

Du 30 juin au 5 juillet, va se dérouler la 1ère édition de la Sasnim de l’année 2009

La santé de l’enfant et de la mère sera à l’ordre du jour pendant une semaine au Cameroun. Ce sera à l’occasion de la semaine d’actions de santé et de nutrition infantile et maternelle (sasnim) qui se déroule sur toute l’étendue du territoire national du 30 juin au 5 juillet 2009. Cette annonce qui a été faite ce 23 juin par le ministre de la Santé publique sera menée par le programme élargi de vaccination (PEV).

Il s’agira au cours de la semaine du 30 juin, de vacciner les populations cibles que sont les enfants et les mamans contre certaines pathologies. Plus précisément, cette campagne de vaccination consiste à vacciner les enfants de zéro à 59 mois contre la poliomyélite, ce dans le cadre des 2ème tour des journées nationale de vaccination, de vacciner au moins 80% d’enfants âgés de 9 à 59 mois contre la rougeole, de vacciner aussi tous les enfants de zéro à 11 mois des districts à faible couverture dans le cadre des programmes élargie de vaccination. Cette édition de la Sasnim a également pour objectif de supplémenter en vitamine A au moins 95% des enfants de 6 à 59 mois ainsi que les femmes qui viennent d’accoucher. Egalement, d’administrer le traitement préventif intermittent du paludisme à toutes les femmes enceintes éligibles qui se présentent, et déparasiter au moins 95% d’enfants de 12 à 59 mois. Tous ceci dans le but final d’offrir un paquet intégré d’interventions à haut impact sur la survie de l’enfant et de la mère.

Les interventions menées dans le cadre de la Sasnim ont pour but de contribuer à la réduction de la morbidité et de la mortalité maternelle et infantile. L’urgence de la Sasnim se justifie amplement car, malgré le développement des interventions isolées, la situation sanitaire de l’enfant et de la mère camerounaise demeure très préoccupante: le taux de couverture vaccinale pour chacun des antigènes est inférieur à 90 %, la supplémentation en vitamine A est faible chez les enfants de 12 à 59 mois, soit de 19,1%, et les femmes en post-partum immédiat sont estimées à 48,61% dans les activités de routine. Selon le rapport de l’enquête démographique et de santé 2004, environ un enfant sur sept meurt avant d’atteindre l’âge de cinq ans, soit un taux de mortalité de 142 pour 1000 naissances vivantes et 669 femmes sur 100 000 meurent en donnant la vie.

Dans le cadre de cette édition de la Sasnim, quatre stratégies ont été retenues. Il s’agit notamment de la stratégie du poste fixe où des postes de vaccination positionnés dans les formations sanitaires ou dans leurs environs. Il est également prévu des postes mobiles, ainsi que du porte à porte qui consiste pour les équipes du ministère de la Santé à visiter chaque maison, dans les écoles, . cette dernière stratégie est recommandé pour les JNV dont la polio, la distribution de la vitamine A, et des vermifuges.


Journal du Cameroun)/n
À LA UNE
Retour en haut