Sport › Football

CAN 2010 : Algérie-Egypte, un derby maghrébin sous haute tension

Un dispositif spécial a été mis en place à Benguela, notamment sur la sécurité!

Algérie – Egypte, c’est le choc de ces ½ finales de la coupe d’Afrique des nations de football Angola 2010. Le match se dispute ce jeudi, 28 janvier 2010 à 20h30 à Benguela. A quelques heures de cette rencontre, les avis sont controversés. Certains observateurs semblent redouter l’issue de ce match, parce qu’ayant encore en mémoire les incidents qui avaient émaillé la dernière confrontation entre les deux pays en phase éliminatoire de la coupe d’Afrique des nations et coupe du monde 2010. En effet, les deux adversaires se sont croisés trois fois dans cette phase, dont ce match d’appui disputé à Oumdurman au Soudan le 18 novembre 2010. En terrain neutre, l’Algérie avait barré la route du mondial sud-africain aux champions d’Afrique. Les répercussions avaient suivi, dépassant le cadre du football au vu du froid diplomatique observé également entre les deux nations voisines. En Angola, l’on se veut rassurant d’un côté comme de l’autre. L’encadrement technique des fennecs indique qu’il appartient aux dirigeants algériens et égyptiens de faire preuve de bon sens, et que cette ½ finales se limite exclusivement au match de football, qui plus est, se joue une fois de plus en terrain neutre.

Les équipes rassurent, la CAF se méfie
Yazid Mansouri le capitaine algérien, pour sa part, soutient que seul le football doit primer. Face à l’Egypte, il sera question pour l’Algérie de confirmer la belle prestation affichée devant la Côte d’Ivoire en ¼ de finales de la Can. L’Egypte pour sa part, devra confirmer son statut de meilleure équipe africaine. Il ne s’agit plus question d’un match de qualification pour le mondial, mais de qualification pour la finale de la coupe d’Afrique. « Il faut rester dans le cadre sportif », déclare l’entraineur algérien Rabah Saadane sur RFI. Il apparaît donc clairement que le football doit être et demeurer un jeu. Cependant, le comité d’organisation et la confédération africaine de football, CAF, préfèrent rester vigilants. La preuve, à Benguela où va se disputer le match, plus de 30 km séparent les hôtels de l’une et de l’autre équipe. Dans le même ordre d’idée, les organisateurs renforceront le système de sécurité au cas où il y aurait des débordements des supporters. Selon certaines informations, les supporters il y’a quelques jours ne se bousculaient pas beaucoup aux portes de Benguela, mais à quelques heures du match, la situation semble différente. Quoi qu’il en soit, l’on verra qui va sortir vainqueur du choc entre l’Algérie à la quête d’une qualification pour une finale de la Can 20 ans après, et l’Egypte, à la recherche d’une qualification pour la finale de la Can, trois fois de suite.

Les supporters sous surveillance
Lepoint.fr)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé