Sport › Football

Can 2012: la Zambie parvient en ½ finales

Les Chipolopolos Boys, ont étrillé le Soudan samedi, sur le score sans appel de 3-0. La Zambie brise enfin le signe indien qui l’entoure depuis 16 ans.

La Zambie a mit fin aux rêves du Soudan en Coupe d’Afrique des Nations 2012, en l’éliminant en ¼ de finales samedi, 04 février, à Bata. Dans la foulée, l’équipe de l’entraineur français Hervé Renard met fin à 16 années de disette, car les Zambiens n’avaient plus traversé le stade des ¼ de finales d’une Can depuis 1996, année où l’Afrique du Sud abritait la compétition. Il fallait donc rester concentré dans cette compétition, «car si tu te relâches, tu es mort», affirmait Hervé Renard, qui avant de rencontrer le Soudan, n’avait pas hésité à suspendre du groupe le joueur Clifford Mulenga, pour cause d’indiscipline. Malgré l’absence du public au stade de Bata en Guinée Equatoriale, les Zambiens dès le coup d’envoi du match après que le stade ait observé une minute de silence en mémoire des victimes du drame de Port-Saïd en Egypte, vont tentent d’observer leur adversaire, mais pas pour longtemps puisque 15 minutes plus tard, Stoppila Sunzu, inscrit le premier but de la partie. A la 35e mn, Sinkala, manque de saler l’addition. Sa frappe de l’extérieur du pied droit est repoussée par le portier soudanais, Akram.

Dans cette première mi-temps, c’est la Zambie qui domine les Soudanais, «qu’ils vont passer à l’usure. Ce qui va entrainer les sorties sur blessure de deux joueurs soudanais avant la mi-temps», analyse le technicien camerounais, Gabriel Zabo. En effet, Yousif Ala Eldin et Hamid Nazar, qui se sont blessés tous seuls, sortent sur une civière, respectivement à la 28e mn et à la 38e mn de jeu. Ces sorties ne sont pas dues à un problème de préparation. Je suis certain que les joueurs Zambiens ont respecté les consignes de l’entraineur, qui a du leur dire: si cette équipe nous pose problème, on l’aura même à l’usure. Et c’est ce qui s’est passé sur le terrain, croit savoir l’entraineur de Fovu de Baham, club du championnat national de football élite two. Sur une faute sur Kalaba dans la surface de réparation, le Soudan écope d’un carton rouge, et la Zambie bénéficie d’un penalty, que Chris Katongo a dû se prendre par deux fois pour envoyer le ballon au fond des filets. Son tir est tout d’abord repoussé par le portier soudanais, avant qu’il ne le reprenne pour le renvoyer dans les cages à la 66ème min. A la 86e min, les crocodiles du Nil plient une fois de plus. Cette fois, c’est James Chamanga, entré en deuxième période, qui crucifie les Soudanais. Coaching payant pour Hervé Renard. Avec son ticket des ½ finales en main, la Zambie reste à Bata et espère poursuivre le chemin qui mène jusqu’à la finale au Gabon.

CAN 2012, quarts de finale/ Zambie 3 – 0 Soudan
abidjan.net)/n

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé