Sport › Football

Can 2013: Les Lions indomptables en rodage à Dakar

L’équipe du Cameroun a entamé hier mardi 4 septembre dans la capitale sénégalaise la préparation de son match face au Cap-Vert samedi, seul Matip, blessé manque à l’appel

Avec l’arrivée de l’attaquant de l’Espérance Yannick Ndjeng hier matin, l’effectif de l’équipe nationale de football du Cameroun devant affronter le Cap-Vert samedi 08 septembre affiche désormais complet. Presque, puisque Joël Matip, blessé au genou à la 28ème minute du match opposant Schalke 04 à Augsbourg (3-1), samedi dernier, a déclaré forfait pour ce match aller du dernier tour éliminatoire de la Can 2013. Le gros de l’effectif, constitué d’expatriés est arrivé à Dakar lundi soir, en provenance de Bruxelles. Un peu plus tard dans la nuit de ce lundi, les deux joueurs de Coton sport convoqués pour cette expédition Cap-Verdienne Loïc Fedjou et Oyongo Bitolo ont débarqué dans la capitale sénégalaise.

Pour la première séance d’entraînement hier matin, Denis Lavagne a laissé au repos les joueurs qui ont joué dans leur championnat respectif dimanche dernier. Étaient donc concernés par cette mesure, Alexandre Song Bilong, Yannick Ndjeng, Allan Nyom, Dany Nounkeu, Landry Nguemo, Aurélien Chedjou et Nicolas Nkoulou. Ces derniers ont pu mettre à profit cette matinée pour récupérer et subir quelques soins de massage. Les deux joueurs locaux de l’effectif, Loïc Fedjou et Oyongo Bitolo qui ont participé au match victorieux de Coton sport face aux Astres de Douala dimanche dernier à Douala, se sont, quant à eux, entraînés. Pour peaufiner les mises en place tactiques, le sélectionneur de l’équipe du Cameroun Denis Lavagne a organisé un «petit match» de 20 mn X 2, 7 contre 7, sur la moitié de l’aire de jeu du centre d’entraînement de l’As Dakar Sacré C ur. L’équipe A était constituée de Carlos Kameni-Stéphane Mbia, Henri Bédimo- Achille Emana- Vincent Aboubakar-Choupo-Moting et Benjamin Moukandjo. Dans l’équipe B, on retrouvait, Guy Rolland Ndy Assembé, Georges Mandjeck, Williams Overtoom, Oyongo Bitolo, Jacques Zoua, Léony Kweuke et Aboubakar Oumarou.

Pressing
Avant cette petite confrontation, les Lions ont transpiré lors des exercices d’attaques face aux buts. A base des combinaisons de jeu en losange, à trois, puis quatre joueurs, les actions se sont conclues par des tirs aux goals. A la faveurs des efforts conjugués de la puissance de tir d’Emana, Mbia, Bédimo ou la finesse d’Overtoom et bien d’autres, les gardiens de buts ont souffert. Mais pendant la pause, en s’adressant aux attaquants, Denis Lavagne a paru insatisfait : «Il faut avoir l’esprit de tuer face aux buts. On rigole après avoir fait trembler les filets adverses, pas avant. Vous devez rester concentrer. Et quand vous perdez le ballon, il faut faire le pressing le plus haut possible pour récupérer le cuir». A la fin de ce mini-match, Vincent Aboubakar, bien qu’ayant fait trembler les filets du portier camerounais de Nancy à deux reprises, s’est mis à l’écoute d’Achille Emana qui lui prodiguait quelques conseils : « Mon petit rien ne sert de dépenser trop d’énergie sur le front de l’attaque en courant incessamment. Au lieu de multiplier les gestes, tu gagnerais à jouer en une touche. Du dois économiser ton énergie en sachant que tu n’auras pas trop d’occasion dans un match. Pour être efficace face aux buts, il faut la lucidité ». Il faut dire qu’en l’absence de Samuel Eto’o qui en équipe fanion depuis 1998, Achille Emana qui est arrivé en équipe «A» en 2003, lors de la Coupe des Confédération fait désormais figure d’ancien, au même titre qu’Idriss Carlos Kameni. C’est d’ailleurs le gardien de but de Malaga, dans une ambiance assez détendue, qui a dirigé la séance d’étirement qui a sanctionné la fin des entraînements hier midi, sous une chaleur accablante.

Phase d’étirement des lions, le 04 septembre 2012 à Dakar
Journalducameroun.com)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé