Sport › Football

Can 2013: Quels Lions face aux Renards bissau-guinéens?

Vainqueurs au match aller à Bissau 0-1, les camerounais, malchanceux face aux Libyens, doivent se méfier ce samedi de cette équipe très motivée

Après le faux pas de Sfax, l’heure de rachat a sonné pour les Lions indomptables qui partent favori face aux Djurtus «Renards» de la Guinée-Bissau. Battu 2-1 par une équipe de Libye très réaliste, le Cameroun a payé dimanche soir au prix fort deux erreurs de concentration de sa défense et surtout de son gardien de buts. Du coup, s’il y a un poste qui prête à discussion aujourd’hui au sein des Lions, c’est bien celui de gardien de buts. Face aux Chevaliers de la Méditerranée, Denis Lavagne a fait confiance à Idriss Carlos Kameni, auteur d’une prestation remarquable face à la RDC, une semaine plus tôt. Mais la sortie hasardeuse sur corner du portier de Malaga, en toute fin de rencontre, a offert trois précieux points aux Libyens. Avant cette bourde, Kameni a réalisé quelques bons arrêts sur sa ligne. Mais reste t-il dans la hiérarchie des portiers camerounais le numéro 1 ? Denis Lavagne doit trancher. Guy Rolland Ndy Assembé ayant montré jusqu’ici qu’il n’est pas un simple remplaçant de luxe. De retour à Yaoundé lundi, le programme des Lions pour ce match du deuxième tour éliminatoires de la Can 2013 a subi quelques modifications. Le stage n’a repris que mardi dans l’après-midi. Sur les 23 joueurs restants (Antonio Ghomsi et Henri Bienvenu Ntsama ont été priés de plier bagages depuis), seul Dany Nounkeu manquait l’appel à la reprise de ce regroupement. Le défenseur camerounais a reçu la permission de quelques jours pour négocier son transfert. Les tractations entre Gaziantepsor et Galatasaray ont abouti. L’ancien toulousain s’est engagé pour le célèbre club d’Istanbul pour un contrat de trois ans. Selon les règlements de la Caf, 18 joueurs seulement devront figurer sur la feuille de match Cameroun-Guinée Bissau. Du coup, le technicien français de l’équipe du Cameroun devra se passer de cinq éléments. A noter que lors des deux derniers matches, face à la RDC et la Libye, Williams Overtoom, Jacques Zoua, Joël Matip, Allan Nyom, Oyongo Bitolo, Ndy Assembé et Loïc Feudjo n’ont disputé aucune minute de match.

Choupo-Moting, homme providentiel
Victorieux au match aller 1-0, le 29 février à Bissau, Denis Lavagne pourrait donc faire souffler certains joueurs jusqu’ici titulaires, Kameni, Bédimo, Mandjeck, Song Bilong, Nguemo, Mbia, Mounkanjo et Choupo-Moting. Si l’ossature des Lions actuels repose sur ces derniers, il demeure que plusieurs joueurs ont un statut de titulaire à confirmer. Au poste de latéral gauche, en l’absence de Benoit Assou Ekotto, Henri Bédimo démontre, grâce à son activité débordante, qu’il a le niveau pour faire oublier le joueur de Tottenham. A droite, sur le plan offensif, Georges Mandjeck a paru tellement brouillon, qu’il sera difficile pour lui de devancer Allan Nyom, qui a l’avantage d’être un latéral droit de métier. Dans l’axe, excepté Nkoulou, Chedjou et surtout Nounkeu n’ont impressionné personne par la qualité de leur relance. Au milieu de terrain comme en attaque, les systèmes de jeu en 4-4-2 expérimenté face à la Libye et en 4-3-3 contre la RDC, constitué essentiellement de milieux récupérateurs s’est montré inefficace jusqu’ici. Le sélectionneur des Lions doit trouver un système de jeu adapté aux talents offensifs que compte le football camerounais, privé d’identité depuis au moins les retraites internationales d’Etamé Mayer et Salomon Olembé. Choupo-Moting, l’homme providentiel (auteur des cinq derniers buts des Lions) confirme : « Sur le plan mental nous devons oublier le match face à Libye. Nous jouons bien. Mais nous pouvons mieux faire. En jouant plus rapidement vers l’avant, nous pouvons nous créer plusieurs occasions de buts. En plus, il faut sur le plan défensif que l’on reste très concentré sur les ballons arrêtés et sur les phases de contre-attaque. Les Bissau-guinéens vont jouer retranchés derrière, mais comme ils sont obligés de marquer, ils monteront quelques fois aux avants postes, ce qui nous laissera les espaces. Ce sera alors à nous de nous montrer efficace devant».

Equipe fraîche
Et l’adversaire des Lions est dans quel état d’esprit ? Tentative de décryptage. La délégation Bissau-guinéenne est arrivée à Yaoundé mardi, en provenance de Lisbonne au Portugal où les Renards, «Djurtus» en langue locale, ont participé à un stage bloqué. Un regroupement qui a été dirigé par leur nouveau sélectionneur Carlos Manuel. Il a remplacé Luis Norton de Matos, qui a été limogé après la défaite contre le Cameroun le 29 février dernier (0-1). Le président de la Fédération guinéenne de football dit qu’il croit en la capacité de Carlos Manuel d’apporter « de bons résultats du Cameroun », tout en reconnaissant la supériorité de l’adversaire. «Carlos Manuel est un entraîneur expérimenté sur lequel nous plaçons une grande confiance. Avec lui, nous travaillons à surmonter les difficultés », a souligné Manuel Lopes. Dans la nouvelle équipe technique dirigée par Carlos Manuel figure Daniel Kennedy, un ancien international portugais. Possédant la double nationalité, Portugaise et Bissau-guinéenne, il a bénéficié des règlements de la Fifa au sujet des binationaux pour donner une autre orientation à sa carrière internationale. Parmi les 20 joueurs convoqués, Adul Baldé et Silverio Camara connaitront peut être une première sélection face au Cameroun. Eliminée de la Coupe du monde 2014, lors du tour préliminaire par le Togo, la Guinée-Bissau alignera face au Cameroun, une équipe fraiche dans la mesure où elle n’était pas concernée par les deux premières journées des qualificatifs du Mondial brésilien. Les Renards ont donc désormais pour seul objectif de participer en Afrique du Sud, en janvier prochain, à leurs premières Can.

Le Cameroun joue contre la Guinée Bissau ce 16 juin à Yaoundé
Jean Jacques Ewong – Journalducameroun.com)/n

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé