Sport › Football

CAN 2015: Volker Finke est-il à la hauteur ?

Depuis qu’il a été nommé à la tête des Lions le 23 mai 2013, le technicien allemand n’a jamais aligné la même équipe deux matchs de suite

Les Lions indomptables sont loin de l’humiliation planétaire subie au Brésil, mais leur piètre prestation face au Mali permet de s’interroger sur les compétences de son sélectionneur. Après le fiasco du Mondial Brésilien, après deux absences à la Can, on se disait bien que la Can 2015 serait difficile. Et ça n’a pas tardé! Les Lions ont bien entamé leur reconstruction, avec une qualification facile. Mais, Volker Finke et sa jeune garde comprennent aujourd’hui que les éliminatoires n’ont pas grand chose à voir avec la phase finale. Après un dernier match de préparation pitoyable (0-0 face à Fc Mounana, un club de D1 au Gabon), tout convergeait vers une entame de compétition difficile.

Le technicien allemand s’est davantage compliqué la tâche en tâtonnant dans ses choix face au Mali: Kom remplaçant, remplacé. Le match n’a été qu’une succession d’erreurs, de non-organisation, de peu d’envie, d’actions individuelles stériles (Sali) et sans aucune profondeur, excepté sur le but d’égalisation. Seuls Fabrice Ondoa , Nkoulou, et Oyongo Bitolo n’ont pas à rougir de leurs performances individuelles. Ils étaient les seuls au niveau. Trois sur onze.

Sur le but malien, la défense centrale camerounaise (sur laquelle doit s’appuyer une équipe ambitieuse), a démontré un amateurisme rare et des défaillances surréalistes. Voker Finke a-t-il les astuces pour solidifier sa défense? On peut douter. Surtout qu’il avait lors du stage en Autriche titularisé Matip pendant toute la phase de préparation, pour, finalement, faire confiance à Chedjou au Mondial brésilien.

Un cran devant, au milieu de terrain, pas plus de consistance. Pas d’éclair, pas de génie, et surtout pas l’aura d’un leader. Un rôle dévolu à Choupo-Moting. Mais que peut bien faire l’attaquant de Schalke 04 qui joue avec à ses côtés des joueurs très moyens (Loé, Enoh et surtout Kom) ? Pourtant, le répertoire des footballeurs camerounais évoluant dans les championnats européens comporte plus de 100 noms. Mais Finke les ignore et présélectionne même des joueurs de la réserve de Marseille (Nlaté Ekongolo), qui évoluent en cinquième division française. Accidenté à la veille du stage des Lions, on en vient à souhaiter à l’ancien joueur de Sport Etude de Mfou un prompt rétablissement.

Les errements de Finke ne peuvent passer sous silence les Lions doivent atteindre au moins les demi-finales. L’ancien entraîneur de Fribourg se sait condamner à remplir ce cahier des charges, sous peine de voir resurgir les supputations sur son avenir. Ce qui en dit long sur la marge de man uvre de Volker Finke, sommé de réussir.


dailymail.co.uk)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé