› CAN 2019

Can 2019 : Cameroun-Ghana 0-0, les notes des Lions

Bassogog s'est crée les meilleures occassions camerounaises.

Le Cameroun, très prudent dans son schéma de jeu et ses intentions, n’a pas réussi à faire mieux que match nul (0-0) contre un Ghana, également inoffensif, ce samedi à Ismaïlia.  Zambo Anguissa omniprésent élu, « Homme du match ». Analyse du jeu et des joueurs camerounais.

 

André Onana 6/10

Le gardien de but de l’Ajax d’Amsterdam a passé une soirée tranquille, excepté quand il loupé ses relances ou quand il a été mis en difficulté par ses propres défenseurs. Un peu inquiété par les attaquants ghanéens en début et en fin de match, il a eu des interventions justes, notamment lors de ses sorties aériennes aux poings. Il a surtout sauvé les Lions à la 89e minute sur un tir d’Andrew Yiadom.

 

Gaétan Bong 3/10

A la 74e minute, le coach Seedorf, a procédé à un changement de joueurs et de système. Le technicien néerlandais a opté pour le 4-4-2. Gaétan Bong fait sa sortie, remplacé par Choupo-Moting. Toko-Ekambi fait également sa sortie, remplacé par Stéphane Bahoken.  Le défenseur axial gauche de Brighton qui a su contenir les assauts offensifs ghanéens a comme son compère Kana Biyik, montré ses limites dans la relance.

 

Michael Ngadeu Ngadjui 6,5/10

Face une équipe des Blacks stars peu offensives, le défenseur du Sparta de Prague a joué juste. Sur le plan défensif, il n’a pas ménagé ses efforts et a d’ailleurs coupé plusieurs situations dangereuses pour les Lions dans la surface. Il a gagné de nombreux duels aériens et a été performant dans ses relances. Il s’est montré quelques fois dangereux sur les corners camerounais.

 

Ambroise Oyongo Bitolo 5,5/10

Le latéral gauche de Montpellier a livré une bonne performance face au Ghana. Moins en vue que lors de la première sortie des Lions face à la Guinée-Bissau, à cause du système ultra défensif des Lions, l’ancien joueur de Coton sport a tout de même pris son couloir gauche à plusieurs reprises et a bien combiné avec les milieux. Il a cependant parfois manqué de précision dans ses centres.

 

Jean Armel Kana Biyik 3/10

Profitant du turnover de Clarence Seedorf, le défenseur de Kayserispor  a été titularisé à la place de Yaya Banana. Aligné dans un schéma de jeu en 3-5-2, modulable en 5-3-2, selon que les Lions attaquaient ou défendaient, le défenseur axial droit, Kana Biyik s’est montré très imprécis à la relance. Il a d’ailleurs offert une passe quasi décisive à Kwabena, à la 88e minute. Heureusement pour les Camerounais que la frappe de l’attaquant ghanéen a échoué sa course sur la barre d’André Onana. Il a néanmoins sauvé une chaude alerte de Gyan, pendant le temps additionnel.

 

Fae Collins 4/10

Absent lors du premier match, pour cause de cumulation de carton jaune lors des éliminatoires, le latéral droit du Standard de Liège a été intéressant, mais seulement par moment. S’il a fait de bonnes différences sur le plan défensif, ses centres, mal ajustés, ont   rarement trouvé preneur.

 

André Zambo Anguissa 7,5/10

Comme face à la Guinée-Bissau, le milieu de terrain de Fulham s’est particulièrement illustré devant les Blacks stars en multipliant les actions individuelles de grande classe. Infatigable dans l’entrejeu des Lions, il a su bonifier de nombreux ballons. Il est sorti à la 81e minute, remplacé par Kundé Malong qui a éprouvé des soucis pour entrer dans ce match qui était pourtant peu rythmé. Pas étonnant que Zambo Aguissa ait été élu « Homme du match », à la fin de la rencontre.

 

Georges Mandjeck 3,5/10

Le capitaine du jour, placé juste devant la défense a surtout passé son temps à défendre. Si son travail défensif, fait de trop de fautes, n’a pas été mauvais, il a eu du mal à se distinguer et n’a quasiment pas, comme d’habitude, existé sur le plan offensif. Le milieu de terrain de Maccabi Hafia dans l’orientation de ses passes a très souvent cherché la latéralité. En jouant presque toujours en retrait, son jeu offensif est proche du néant.

 

Christian Bassogog 4/10

Malgré une possession de balle pour le Cameroun avec un pourcentage de 57% contre 43% pour le Ghana, les Lions se sont créé peu d’occasions franches. Néanmoins l’attaquant du club chinois  de Henan Jianye FC a été tout proche de marquer à deux reprises. En fin de première mi-temps, c’est le portier Ofori qui a repoussé son tir et lors du deuxième acte, l’ailier camerounais a vu sa frappe puissante être renvoyée par Mensah de la poitrine.  Le reste du temps, il y a eu trop de déchets techniques dans son jeu.

Clinton Njié 4/10

Même si les Lions ont vraiment eu du mal sur cette rencontre de la deuxième journée du groupe F de la Can 2019 à se projeter sur le plan offensif, l’attaquant de Marseille a été un élément intéressant dans la percussion. Mais brouillon sur le plan tactique, il a très souvent ralenti le jeu ou choisi les solutions individuelles. Du coup, il a peu combiné avec son compère d’attaque Karl Toko Ekambi.

 

Karl Toko Ekambi 4/10

Si en réalisant un match nul (0-0) face au Ghana, le Cameroun a fait un grand pas vers les huitièmes de finale de la Can 2019, son avant-centre n’a pas eu d’occasion franche pour se mettre évidence.  La faute aux rigueurs défenseurs des Blacks stars, mais surtout au manque de fluidité offensive dans le jeu des Camerounais. Si l’attaquant de Villareal a bien tenté de mettre la pression sur les défenseurs ghanéens avec ses courses, son impact dans le jeu a été moyen dans l’ensemble.

 

Zapping Actu International
Vos paris sportifs can 2019
1xbet
À LA UNE
SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé