Sport › Football

Can 2019: Clarence Seedorf convoque trois autres joueurs

Tristan Dingomé (c) Droits réservés

Après une première liste de 34 joueurs présélectionnés, le sélectionneur des Lions indomptables vient de faire appel à Tristan Dingomé, Jean Charles Casteletto et Steve Regis Mvoue. Qui sont-ils?

Décidément Clarence Seedorf veut insuffler un vent nouveau dans l’équipe nationale de football du Cameroun. Dans le cadre de la préparation à la Can Egypte 2019, l’entraineur-sélectionneur des Lions indomptables vient de convoquer trois nouveaux éléments, aux profils différents. Le plus performant, à priori, se nomme Tristan Dingomé, peu connu du public sportif camerounais. Il est né le 17 février 1991 en région parisienne, d’un père camerounais.

Le nouveau venu dans la tanière des Lions évolue au poste de milieu relayeur au Stade de Reims. Lors du mercato estival de 2018, il avait quitté Troyes relégué en Ligue 2 pour rejoindre le rival rémois promu en Ligue 1 le 29 juin 2018. Cette saison, il a disputé avec Reims 18 matchs en championnat et marqué un but en championnat.

Depuis le début de sa carrière chez les professionnels à Monaco en 2011, il a déjà disputé 173 matchs pour dix buts. Joueur expérimenté, passé par Le Havre et Mouscron en Belgique, il pourra apporter chez les Lions, la qualité de son pied gauche, à condition pour lui de vite s’adapter au style rugueux des africains. Avec un vestiaire, réputé un peu hostile aux binationaux, il devra faire preuve de tact et de patience pour se faire adopter par les siens. Possédant la double nationalité française et camerounaise, il n’aura pas à changer de nationalité sportive, puisqu’il n’a pas joué dans les sélections jeunes en France.

Jean Charles Casteletto (c) Droits réservés

Jean Charles Casteletto, l’ancien international français chez les U16- U17-U18- U19, a depuis 2017, changé de nationalité sportive, afin de porter la tunique vert-rouge-jaune à la griffe des Lions. Né le 26 janvier 1995 à Clamart, en région parisienne, d’une mère camerounaise, il évolue actuellement au poste de défenseur central au Stade Brestois, en Ligue 2. Il a connu sa première convocation chez les Lions, sous l’ère Hugo Broos, peu avant la Can 2017. Mais n’a pas été retenu pour l’expédition gabonaise.

Améliorer sa valeur marchande

Après deux saisons passées à Brest, où il est un indiscutable titulaire, il a déjà disputé 68 matchs et fait trembler les filets adverses à cinq reprises. Formé à l’AJ Auxerre, il est passé par les clubs de Fc Bruges et Mouscron en Belgique et le Red Star en France. Habitué à séjourner au pays, il s’habitue peu à peu à la mentalité camerounaise. Mais évoluant à un poste assez fourni chez les Lions (Michael Ngandeu Ngadjui, Jean Armel Kana Biyik, Yaya Banana, Gérôme Onguené), il lui sera difficile, malgré les qualités certaines, de se faire une place sur la liste des 23 retenus pour la Can 2019.

Le plus surprenant dans cette liste est la convocation du jeune Steve Regis Mvoue (16 ans), le tout récent champion d’Afrique des U17. Pourquoi au Cameroun on est tant pressé de convoquer en sélection fanion du Cameroun, ce jeune joueur du centre de formation Azur Star de Yaoundé, alors qu’il n’a jamais disputé de match dans la catégorie des séniors, même pas en ligue régionale, la troisième division du Cameroun? Lors du récent rassemblement des U23 sa convocation avait déjà fait beaucoup parler.

S’il est doué, il est encore trop tendre pour prétendre à une place en équipe A du Cameroun. Les raisons profondes de ses convocations en sélections Espoir et A sont à chercher ailleurs. Il est sous contrat avec Ceo Utopia Group, l’agence de marketing sportif, que dirige Wilfried De Happi, l’agent de Samuel Eto’o. Ce dernier pèserait de tout son poids pour donner l’étiquette d’international A à ce jeune meneur de jeu, afin d’améliorer sa valeur marchande.

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé