› Eco et Business

CAN 2019: la construction d’infrastructures confiée à la Turquie

L’ambassadeur de Turquie au Cameroun a confirmé, jeudi, la détermination de son pays à participer à la mise en place d’ouvrages sportifs et hôteliers pour la compétition à venir

La Turquie a confirmé, jeudi, 03 septembre 2015, par la bouche de son ambassadeur au Cameroun, Omer Faruk Dogan, sa détermination à participer à la construction des infrastructures sportives et hôtelières pour la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football 2019.

Cette annonce a été faite à l’issue d’une rencontre entre le diplomate, arrivé en fin de séjour en terre camerounaise et le ministre des Sports et de l’Education physique, Adoum Garoua.

Omer Faruk Dogan a vanté le partenariat qui se dessine, dans le cadre de ce programme, entre les secteurs publics et privés des deux pays. Début juin dernier, déjà, le groupe turc VTB Capital avait présenté au gouvernement camerounais son offre de financement, d’environ 500 milliards FCFA, destinée à la réalisation des stades de football de Yaoundé et Douala, les métropoles politique et économique du pays, ainsi que d’hôtels en prévision de la CAN.

A l’occasion, les investisseurs turcs avaient réitéré leurs propositions de mise à disposition des études de faisabilité des projets prioritaires visés, qui comptent également la construction d’infrastructures routières et d’un barrage hydroélectrique. La partie camerounaise avait, quant à elle, souhaité mieux maîtriser les intentions de ces investisseurs, les sources de financement y relatifs et les conditions de remboursement proposées.

Le Cameroun se prépare à accueillir la grande messe sportive de 2019.
Droits réservés)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé