Sport › Football

Can cadet «Maroc 2013»: Le Cameroun éliminé

Défait au match aller par le Bénin, à Porto-Novo (4-1), la sélection des moins de 17 ans du Cameroun a été mise hors course samedi 27 octobre, car tenu en échec 1-1 à Yaoundé

Le football camerounais est au creux de la vague. Ce constat amer a une fois de plus été fait samedi 27 octobre au stade Ahmadou Ahidjo. Après l’élimination des juniors et des séniors, les cadets camerounais ont été éliminés samedi dernier de la Coupe d’Afrique des nations de leur catégorie. Le Cameroun sera donc absent du calendrier des compétitions de la Can en 2013, toutes catégories confondues. Battus au match aller 4-1, les Lionceaux camerounais n’ont pu faire qu’un match nul au retour, 1-1.

Même devant son public, les Lionceaux du Cameroun n’ont pas réussi à imposer la loi du domicile. En revanche, face aux bébés lions visiblement timorés, les Béninois ont semblé largement plus à l’aise. Une domination qui s’est concrétisée à la 16ème minute avec ce but inscrit par Ulrich Quenum. C’était grâce à un pénalty sifflé par le central ivoirien Bienvenu Sinko. Désillusion pour les supporters qui voulaient encore y croire. Ce résultat va rester le même jusqu’à la mi-temps. Ce n’est qu’à la deuxième période que les co-équipiers du capitaine Arnold Leumaleu vont se créer quelques occasions de but. D’abord la 52ème minute, quand Emmanuel Abiacho dans un duel avec Gilles Houdjetou, ne parvient pas à se défaire totalement de son vis-à-vis, et rate son tire devant les buts béninois. Les Camerounais ne trouveront l’égalisation qu’à la 63ème minute sur pénalty, suite à une faute dans la surface de réparation sur l’attaquant Emmanuel Abiacho. Un penalty que transforme Fabrice Mbvouvouma. Enfin, la dernière occasion, côté lionceaux, intervient une minute plus tard. Tchoyi à Dong, parti sur le flanc gauche manque de saler l’addition devant la cage du capitaine Arias Kokou. Score final, un but partout.

Au match aller à Porto-Novo, le 14 octobre dernier, le Cameroun avait dénoncé un arbitrage partial, ceci à cause des trois penalties accordés à la formation béninoise. Pis, les bébés lions avaient écopé de 7 cartons jaunes et un rouge. Pour finir, des réserves avaient été portés sur l’âge du joueur Roussos Makou. Ce dernier a encore joué lors du match retour. Au sujet du débat sur l’âge de ses joueurs, le sélectionneur béninois n’a pas mâché ses mots : « Nous n’avons aucun doute par rapport à l’âge de nos joueurs. L’Irm a été fait et est là. Il faut regarder nos joueurs comparativement à d’autres camerounais » a-t-il dit avant de souligner que la victoire de son équipe est due à la « solidarité entre le public, le gouvernement, et la fédération, qui poussent tous les jeunes vers l’avant. Mais aussi à un travail acharné, car c’est le travail qui paie » a-t-il conclu.

Défait au match aller par le Bénin, à Porto-Novo (4-1), la sélection des moins de 17 ans du Cameroun a été mise hors course samedi 27 octobre, car tenu en échec 1-1 à Yaoundé
Journalducameroun.com)/n

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé