Sport › Football

Can Cameroun 2019: les recommandations de la mission d’inspection de la Caf

©Droits réservés

Les émissaires de l’instance faîtière du football africain, au Cameroun du 11 au 20 janvier 2018, ont attiré l’attention des autorités sur des travaux supplémentaires à effectuer sur les stades de la compétition et sur ceux réservés aux entraînements.

Du site de construction du stade d’Olembé à celui de Bafoussam, l’état actuel des infrastructures sportives de la Coupe d’Afrique des nations (Cameroun 2019) ne satisfait pas encore aux attentes de la Confédération africaine de football. De nombreux travaux doivent encore être entrepris dans les stades de la compétition et d’entraînement.

Au sujet du stade Paul Biya d’Olembé, dont la livraison de la première phase est attendue en décembre 2018, les experts de la Caf trouvent le planning des travaux qui leur a été présenté « très ambitieux ». Ils appellent les autorités à procéder à l’évaluation hebdomadaire du chantier et au respect des délais. Il en est de même du stade annexe d’Olembé. Les vestiaires du stade de Melen, deuxième infrastructure d’entraînement du complexe Paul Biya, doivent être remis aux normes de la Caf.

Le Cameroun doit par ailleurs : entamer urgemment les travaux de rénovation, notamment la construction des aires de jeu du stade omnisports de Japoma et ses deux annexes ;  ramener les vestiaires sous les loges, isoler les stades à la vue des logements adjacents et sécuriser les sites (stade de Bépanda) …

Lire aussi : Can 2019: les bons points de la mission de la Caf au Cameroun

Bien que réaménagé pour la Can féminine tenue au Cameroun en 2016, le stade Ahmadou Ahidjo (Yaoundé) devra de nouveau rentrer en chantier. L’aménagement d’une salle de contrôle pour la surveillance, d’un système de canalisation des eaux dans les douches… sont quelques-uns des travaux à y mener.

Le Stade omnisports de Limbé n’est pas en reste. Les émissaires de la Caf ont demandé que l’aménagement des voies d’accès soit achevé, que l’état de la pelouse soit amélioré, que la peinture soit refaite, entre autres. Ledit stade a été homologué le 5 février 2016 alors que, certains ouvrages restaient encore à faire, notamment la construction des voies d’accès. Les inspecteurs de la Caf avaient, au terme d’une mission, donner leur approbation que des évènements sportifs d’envergure nationale et internationale y soient organisés. La Can féminine de football s’y est tenu de décembre 2016 à janvier 2017.

 

 

 

À LA UNE
Retour en haut