Sport › Football

Can Cameroun 2021 : cinq Etalons testés positifs, le Burkina-Faso crie au «scandale»

les Etalons du Burkina Faso

Opposé ce dimanche 9 janvier au Cameroun pour l’ouverture de la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des nations, le Burkina Faso a haussé le ton au sujet du protocole lié aux tests Covid-19. Le président de la Fédération, puis le capitaine de la sélection, Bertrand Traoré, ont même dénoncé ce samedi « un scandale ».

Ce n’est pas dans la plus grande sérénité que les Etalons du Burkina-Faso préparent son entrée en scène face aux Lions indomptables du Cameroun. La Fédération burkinabè de football (FBF), par la voix de son président Lazare Banssé, a envoyé ce samedi 8 janvier 2022, une lettre de protestation à la Confédération africaine de football (CAF), au sujet d’un «soupçon de manipulation de tests Covid-19  des Étalons» à l’issue desquels cinq joueurs ainsi que le sélectionneur Kamou Malo et un membre de son équipe ont été déclarés positifs à la Covid-19.

En effet, selon l’entraîneur adjoint de l’équipe du Burkina Faso, la série de tests qui a été organisée a été faite sur la base de tests antigéniques et non de tests PCR comme le prévoit le règlement. Les résultats de ces tests se sont avérés positifs pour cinq joueurs (Edmond Tapsoba, Dango Ouattara, Oula Abass Traoré, Saidou Simporé, et Soumaïla Ouattara) et deux cadres de la délégation du Burkina Faso. Ces tests antigéniques ont été fait vendredi tard dans la nuit entre 22 heures et 23 heures après le passage d’une première équipe médicale qui n’était pas reconnue par la CAF plus tôt le vendredi matin.

Lazare Banssé

Une accumulation d’incongruités et qui ne tient pas du hasard à en croire le ton employé par Bertrand Traoré, en conférence de presse cet après-midi : « C’est un scandale ! On ne peut pas apprendre à 24h du match que quatre de nos joueurs cadres sont testés positifs. » Le capitaine des Etalons de renchérir : « Il faut que la confédération africaine de football prenne cela en main et que ces tests soient faits selon le règlement parce que ce qui s’est passé hier (vendredi)… C’est compliqué! »

Plus diplomate, l’entraîneur adjoint de la sélection n’en est pas moins resté ferme sur le sujet : « C’est très difficile de préparer un match comme ça, on ne comprend pas trop et nous n’avons pas la sensation que le protocole a été respecté. »

Pour le président de la Fédération, cette situation est de nature à compromettre l’équité sportive et la cérémonie d’ouverture de la CAN Cameroun 2021. « Nous avons des raisons légitimes de douter de la fiabilité des résultats des tests qui ciblent manifestement des joueurs majeurs. Par conséquent, nous contestons les résultats transmis par le laboratoire. Nous exigeons la reprise des tests dans un laboratoire indépendant sous la supervision de la CAF et en présence de nos médecins ».


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé