Sport › Football

Can Cameroun 2021 : le jeu trouble du média français RMC sport

Stade d’Olembe à Yaoundé

Alors que le secrétaire général de la Caf  Veron Mosengo Omba s’est montré très rassurant ce mardi 14 décembre pendanyt sa visite au stade d’Olembe, une chaîne de télévision française, via son site rmcsport.bfmtv.com, indique qu’une réflexion autour de l’annulation de la Can est engagée.

A quel jeu joue certains médias au sujet de la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des nations de football que le Cameroun est prêt à accueillir ? En marge de la polémique sur le retard dans la livraison du Stade d’Olembe, le secrétaire général de la CAF, Veron Mosengo Omba, a lors  de sa visite sur le lieu qui va accueillir la cérémonie d’ouverture et de clôture de la CAN 2021 de football ce mardi 14 décembre constater que suite à l’accélération  des travaux de finition, un véritable bijou architectural sera bientôt livré pour abriter le plus grand événement sportif du continent.

Stade d’Olembe au 14 décembre 2021

« Les choses avancent très bien. Sur certaines choses qui m’inquiétaient auparavant, j’ai reçu des certitudes que tout sera prêt pour l’ouverture de la CAN » a déclaré le  secrétaire général de la CAF, Veron Mosengo Omba. Mais pour le site  rmcsport.bfmtv.com : « L’incertitude plane autour de la tenue de la compétition, prévue au Cameroun du 9 janvier au 6 février 2022. La CAN pourrait bien être la prochaine grande compétition de foot à devoir prendre une décision drastique, alors que le continent africain est durement frappé par la pandémie ».

Comment l’une des chaînes d’informations en continue la plus suivie en France peut-elle évoquer la pandémie du Covid-19, dans le continent le moins affecté, pour imaginer une éventuelle annulation de la Can. « Déjà reportée d’une année en raison de l’expansion du Coronavirus sur le continent africain, l’édition 2021 de la Coupe d’Afrique des nations – qui devait se tenir du 9 janvier au 6 février 2022 au Cameroun – va peut-être connaître un nouveau coup dur ».

Stade d’Olembe au 14 décembre 2021

Le site d’information en ligne ajoute que : « Ce qui était encore une réflexion il y a plusieurs semaines est devenue bien plus qu’une probabilité ces derniers jours. Selon nos informations, la CAF pourrait annoncer une annulation de cette édition. La réflexion est en tout cas engagée ». Signe inquiétant tout de même, malgré l’état des préparatifs très avancé, à 25 jours du début de la compétition, aucune affiche sur l’événement n’est perceptible dans les villes hôtes.

Les clubs européens insistants

Toujours de l’avis de ce média français : « Plusieurs sélectionneurs nationaux ont eu écho de cette possibilité sans qu’une décision officielle ne leur soit annoncée pour le moment. Au-delà des difficultés d’organisation liées à la Covid-19 et son nouveau variant Omicron, la CAF est confrontée à la grogne de certains clubs, majoritairement anglais, qui souhaiteraient pouvoir garder les joueurs sur le sol britannique dans les prochaines semaines. Les joueurs africains appelés par leur sélection devraient ainsi effectuer une quarantaine à leur retour au Royaume-Uni, ce qui priverait donc les clubs de leurs joueurs pour une durée plus longue. Et le pays est actuellement touché par une vague importante de cas de Covid ».

Stade d’Olembe au 14 décembre 2021

En évoquant cette hypothèse d’annulation, la Radio Monte-Carlo imagine-t-elle les conséquences économiques qu’une décision pareille pourrait entraîner ? L’accord cadre en vue de l’organisation de la Can TotalEnergie signé le 22 octobre 2021, entre la partie camerounaise à la Caf, précise clairement qu’en cas d’annulation ou de retrait, la Caf s’engage à dédommager le Cameroun. Or, le pays Paul Biya a déjà dépensé plus de 2000 milliards de F cfa dans le cadre de l’organisation de cette compétition.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé