› Spécial CAN 2021

Can Cameroun 2021 : quels Lions indomptables face aux Etalons ?

Une formation des Lions indomptables

Le match d’ouverture de la 33ème édition de la Can s’annonce très ouvert. Face aux Burkinabés très en verve en ce moment, le coach du Cameroun Antonio Conceiçao fera confiance à l’équipe qui s’est qualifiée pour les barrages du Mondial qatari. Les Etalons qui ont cinq joueurs testés positifs aux Covid-19, crient à la manipulation.

Le premier match d’une équipe dans une compétition comme la Coupe d’Afrique des nations est un moment important. Depuis 1970, année de leur première participation, les Lions indomptables ont tout connu pour leur rencontre inaugurale : victoires, nuls ou défaites. Des résultats qui ont souvent eu un impact sur leur parcours dans la suite du tournoi.

Pour cette 33ème édition de la Can, le contexte est particulier : le Cameroun joue sur ses terres et n’a donc pas droit à la moindre erreur. Le Cameroun ouvre le bal face aux Etalons du Burkina Faso, qu’il avait battu en match d’ouverture à Ouagadougou en 1998, 1-0. Toujours en phase finale de Can, le Cameroun a été  tenu en échec par le Burkina Faso, au Gabon 2017, 1-1. Ça, c’est pour l’histoire. Le match de ce dimanche 9 janvier ne ressemblera à rien aux précédents.

En jouant à domicile, le Cameroun, poussé par son exigeant public, veut absolument réussir son entrée en matière. Avec ses cinq CAN au compteur, le Cameroun compte bien aller le plus loin possible. « Nous n’avons qu’un seul chemin : gagner, gagner et gagner. C’est ce qu’on m’a mis sur la table quand j’ai signé mon contrat : arriver au moins en finale de la CAN, tout faire pour la gagner et aussi qualifier l’équipe pour la prochaine Coupe du monde », a ainsi affirmé son sélectionneur Antonio Conceiçao.

Bousculer la hiérarchie

Un coach qui va certainement s’appuyer sur l’équipe qui s’est qualifiée pour les barrages du mondial qatari. André Onana va certainement garder la cage. La charnière centrale, constituée de Gérôme Onguené et Ngadeu Ngadjui, qui s’est montrée à son avantage face à la Côte d’Ivoire à Douala  peut être reconduite. Sur les flancs défensifs, Fai Collins devrait jouer à droite et Oyongo Bitolo, à gauche, sauf si Enzo Ebosse a montré lors du stage préparatoire qu’il a suffisamment d’atout pour bousculer la hiérarchie.

Dans son schéma préférentiel  en 4-2-3-1, Martin Hongla et Zamba Anguissa, seraient alignés à la récupération. Moumi Ngamaleu occuperait l’aile droite et Toko Ekambi, le côté gauche, avec comme meneur de jeu Choupo Moting. Vincent Aboubakar étant la pointe de fixation.

Si le coach garde la carte de la prudence, il sacrifiera Choupo Moting, au profit d’Oum Gwet. Seul bémol, le technicien portugais n’a jamais aligné la même équipe sur deux matchs de suite. D’où le peu de cohésion entre les joueurs et les lignes. Surtout que les Lions n’ont pas fait de match de préparation.

Toutefois, les Camerounais peuvent aussi profiter de l’expérience de la légende Samuel Eto’o, qui accompagné parfois de Roger Milla, est passé plusieurs fois dans la tanière prodiguer des conseils.  « Ce qu’il a appris au cours des années en tant que joueur et en fréquentant les hautes sphères du football devrait apporter une amélioration significative », le souligne le sélectionneur

Manipulation des tests Covid-19

Même s’ils apparaissent comme l’ogre du groupe A, les Lions indomptables vont cependant devoir se méfier de leurs premiers adversaires, qui se sont montrés très redoutables lors des éliminatoires du Mondial qatari. Depuis une dizaine d’années, le Burkina Faso fait partie des équipes qui comptent en Afrique. Surprenants finalistes en 2013, troisièmes en 2017, les Étalons n’avaient pas participé à l’édition 2019, mais ils reviennent avec de grandes ambitions.

Le sélectionneur Kamou Malo va vivre sa première grande compétition à la tête de l’équipe, mais il pourra s’appuyer sur l’expérimenté Bertrand Traoré d’Aston Villa. Handicapé par des blessures à répétition depuis le début de la saison, le capitaine sera bien présent au Cameroun aux côtés de ses coéquipiers.

Toutefois, pendant que la ferveur monte à quelques heures de ce match d’ouverture, le Burkina crie au scandale. Elle proteste et évoque la manipulation des tests Covid-19. En effet, des tests opérés par une équipe médicale venue à l’hôtel des joueurs vendredi auraient détecté des cas positifs sur les joueurs Edmond Tapsoba, Dango Ouattara, Oula Abass Traoré, Saidou Simporé, Soumaïla Ouattara, les entraîneurs Kamou Malo et Alain Nana.

La contre-expertise des laborantins agrées par le Caf pourrait produire des résultats différents.

 


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé