Sport › Football

Can de football 2019: l’état des préparatifs inquiète Patrick Mboma

L’ancien Lion indomptable vient d’exprimer son inquiétude au sujet de l’état d’avancement des travaux de constructions des stades, en prélude à la compétition que le pays abritera en 2019

L’ancien attaquant international des Lions indomptables du Cameroun Patrick Mboma a exprimé son inquiétude au sujet de l’état d’avancement des travaux de constructions des stades en prélude à la coupe d’Afrique des nations (Can) que le pays abritera en 2019.

De passage au Cameroun, le double champion d’Afrique 2000 et 2002 n’est pas passé par quatre chemins pour marquer son inquiétude.

«C’est très facile d’être critique me direz-vous, mais il y a quand même du temps entre le moment où on est désigné pour accueillir une compétition et la compétition elle-même. Donc la préparation doit se faire de la meilleure des façons», a-t-il indiqué.

En tout état de cause, a-t-il souligné, «je ne veux pas parler en oiseau de mauvais augure, mais j’ai peine à croire que l’on sera capable d’accueillir dans les meilleures conditions cette compétition dans deux ans. Je fais mes comptes, nous sommes effectivement en 2016, si je rajoute deux ans, nous sommes en octobre 2018, donc à trois mois de la compétition».

A en croire l’ancien «Ballon d’or» africain, les autorités camerounaises devraient accélérer la cadence pour être prêt au rendez-vous.

«A deux ans et trois mois de cette compétition, vu le peu de choses que nous avons réalisées, étant donné que nous sommes pas les Etats-Unis, nous ne pouvons pas nous vanter d’avoir à profusion des hôtels, des routes ou autoroutes et aéroports, je pense qu’on est complètement en retard», a-t-il insisté.

Patrick Mboma
Droits réservés)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé