Sport › Football

CAN Féminine: Les lionnes du Cameroun qualifiées!

Les Camerounaises ont battu les Congolaises sur l’ensemble des deux rencontres du dernier tour éliminatoire

Début de match euphorique
Malgré la victoire deux buts contre zéro acquise lors du match aller à Kinshasa en République Démocratique du Congo, les Lionnes indomptables ont abordé le match samedi 05 mai 2010 dernier, avec une grande détermination. Dès les premières minutes de cette rencontre décisive, les joueuses de l’entraineur Enow Ngatchou ont pris le match à leur compte. Très en jambe, dans le début de rencontre, la Camerounaise Aboudi Onguéné a fortement éprouvé Nzuzi Vumongo le défenseur arrière droit de l’équipe congolaise. Sur le coup de cette menace pressante, le Cameroun manque cinq premières occasions nettes de buts en moins de dix minutes. Alors qu’Aboudi percute sur le côté droit, une autre bataille est perçue de loin dans les gradins, où fans clubs, groupes de danses et mascottes des Lionnes se font la concurrence à distance. Après cette phase euphorique qui n’a pas duré longtemps, le match va perdre en intensité. On verra des Lionnes parfois fébriles et surtout maladroites dans l’ensemble de la première mi-temps. Le premier but camerounais intervient contre toute attente. Sur une action menée par Ngock Yango Jeannette, une des professionnelles camerounaise évoluant en Thaïlande, Ngono Mani va ouvrir la marque sur un joli lobe qui trompe Ngoy Mudimb la gardienne des buts de l’équipe congolaise. Une autre alerte sera donnée toujours avec Ngono Mani, qui profitant d’une certaine confusion, a marqué un deuxième but. Celui-ci est refusé pour hors-jeu. Peu avant la pause, Enganamout Gaëlle inscrit le deuxième but à la minute du temps additionnel sur une passe de Ngono Mani.

Les Lionnes vainqueurs sans convaincre
Les deux équipes se retrouvent en deuxième mi-temps sur ce score de deux buts contre zéro. Les Lionnes indomptables sans véritablement être performantes réussiront à contenir le jeu de leurs adversaires. Plusieurs occasions de but sont perdues ou gâchées du côté des camerounaises. Aboudi Onguéné qui avait déjà plusieurs fois échoué devant les buts trouvera la faille pour marquer un troisième but à l’équipe congolaise, grâce cette fois encore à une passe précieuse de Ngono Mani toujours à l’affût et au rebond. Au coup de sifflet final, le score est de 3 – 0. Sur l’ensemble des deux matchs, le Cameroun l’emporte cinq buts contre zéro. Pourtant les observateurs restent très sceptiques. Pour bon nombre d’entre eux, les Lionnes se sont qualifiées sans vraiment convaincre. Beaucoup d’occasions manquées, une cohérence encore à travailler et des compartiments défensifs et offensifs à intensifier. Dans le camp congolais, c’est la déception. Avant le coup d’envoi du match l’entraîneuse congolais, Kitenge Ivon Ekula Marie, affirmait que la mission est difficile mais pas impossible. La défaite que nous avons connu lors du match aller à Kinshasa est du au fait que les filles ont commises de nombreuses erreurs, a-t-elle confié.

Le 11 entrant des Lionnes

Journalducameroun.com)/n

Faire mieux qu’en 2004
Cette victoire confirme la qualification de l’équipe camerounaise de football pour la septième édition de la Coupe d’ Afrique des Nations de football féminin qui aura lieu en octobre en Afrique du Sud. Deux cas de blessures ont été relevés coté camerounais, celui de Sonkeng Amarelle à la cheville et celui d’Akaba Edoa au niveau du thorax. Les médecins de l’équipe ont annoncé que c’était des situations passagères. Dans le staff des Lionnes indompatbles on se satisfait de cette qualification, même si on admet qu’il y a encore beaucoup de choses à faire. C’est en 1990 qu’a été officiellement créée l’équipe nationale féminine de football du Cameroun avec pour premier entraîneur KOMME Joseph. Le premier match officiel des Lionnes Indomptables a été organisé le 16 février 1991, pour le compte du premier tour du tout premier Championnat africain pour le football féminin dont le principal but était de désigner l’unique représentante de l’Afrique à la Coupe du Monde de la FIFA. La compétition se déroulait entièrement sous la formule des matches aller et retour. Le Cameroun a atteint la finale après avoir éliminé successivement le Congo et la Zambie par forfait. Les Lionnes ont été battues par le Nigeria au match aller disputé à Lagos le 15 juin 1991(2-0). Au match retour à Yaoundé, le 30 juin 1991, les Lionnes ont également perdu sur le score de 4 buts à 0, malgré l’appui de plus de 30 000 spectateurs venus les découvrir et les encourager. La meilleure performance de footballeuses camerounaises est la finale perdue contre le Nigéria (0-5) lors de la CAN féminine sud-africaine en 2004.

le président Iya de la fécafoot

Journalducameroun.com)/n

À LA UNE
Retour en haut