Sport › Football

Can junior 2009: Qui succèdera au Congo ?

Dès le 18 janvier prochain, les huit prétendants au titre vont se jeter dans une bataille qui s’annonce impitoyable.

Huit prétendants pour un trophée! Ainsi pourrait se résumer l’équation à plusieurs inconnues que doivent résoudre les 8 équipes qualifiées pour la coupe d’Afrique des nations de football Junior Rwanda 2009. Si les spéculations et les hypothèses de toutes sortes sont avancées ici et là pour prédire sur le nom du futur roi d’Afrique des moins de 20 ans, il est extrêmement difficile à l’heure actuelle de répondre à cette question, tant les forces en présence sont d’égales valeurs.

La poule B composée du Nigeria, de la Côte d’Ivoire, de l’Egypte et de l’Afrique du Sud est qualifiée par les observateurs avertis de « poule de la mort ». Cinq fois vainqueur de la compétition et vice champion en titre, les juniors nigérians sont favoris sur le papier. Mais pour parvenir au sacre final, ils devront se défaire au premier tour des jeunes pharaons d’Egypte, trois fois vainqueur de la compétition, des éléphanteaux de Côte d’Ivoire finaliste malheureux en 2003, mais aussi de l’Afrique du Sud qu’on présente comme le petit poucet de ce groupe. Les jeunes Bafana Bafana qui vont aborder cette compétition sans complexe sont une formation qui peut surprendre.

Match de football
www.camfoot.com)/n

La poule A présente également des équipes puissantes. Redoutables dans les catégories des jeunes, le Ghana passe pour être un candidat à prendre très au sérieux le Rwanda qui va évoluer à domicile, devant son public mérite aussi qu’on lui accorde du crédit. Idem pour les jeunes Aiglons du Mali dont le jeu fluide et vif peut déjouer tous les pronostics. Et le Cameroun dans tout cela ! Champion d’Afrique junior en 1995 au Nigeria, les lionceaux du Cameroun sont très attendus à cette compétition. Sortis prématurément dès le premier tour lors de la 15ème édition, les lions indomptables de la catégorie junior entendent laver cette déroute et redorer leur blason.

Pour rééditer l’exploit de 1995, l’entraîneur Alain Wabo a constitué une sélection de 18 joueurs venant d’horizons divers. On y retrouve six joueurs professionnels : Victor Cédric Nkoum (Paris Saint Germain), Joseph Asong (Union Sportovo, Espagne), Francelin Tiko Messina (Duisberg, Allemagne), Ndoumbe Bosso Aristide Cédric (Anderlecht, Belgique), Essengue Eloumou Parfait Louis (Us Montalcino, Italie). En plus de cette légion étrangère, l’encadrement technique est allé puiser dans les clubs du terroir. Coton Sport de Garoua (3), Canon de Yaoundé (2), Tiko United (2), Panthère du Ndé (2), Union Sportive de Douala (1), Cercle Sportif d’Elig-Edzoa (1), Achille Fc de Yaoundé (1).

Qualifiés après avoir barré la route au Congo, détenteur du trophée, les poulains d’Alain Wabo débutent la compétition dimanche prochain face au Ghana. Véritable finale avant le jour- j, ce match doit permettre aux lionceaux d’afficher clairement leurs ambitions dans cette compétition qualificative pour la coupe du monde de la catégorie, prévue cette année en Egypte. Les quatre demi-finalistes du tournoi seront automatiquement qualifiés pour le mondial. Si les pharaons d’Egypte venaient à se hisser dans le dernier carré d’As, l’Afrique verrait le nombre de ses représentants passer à 5, ce qui permettrait à la 5ème équipe de décrocher son visa pour la coupe du monde des moins de 20 ans.

Alain Wabo, entraîneur de la selection camerounaise
camfoot.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut