Sport › Football

Can/ Mondial 2010 : Le Cameroun joue ce 11 février contre la Guinée

La rencontre est préparatoire au dernier tour des éliminatoires Can/Mondial 2010.

Les poulains d’Otto Pfister sont en stage en France. Ils rencontrent ce mercredi le Silly National de Guinée.

Qui veut aller loin ménage sa monture ! A-t-on coutume de dire. Afin d’éviter les surprises désagréables sur le parcours devant les mener au mondial Sud Africain de l’année prochaine, les Lions Indomptables du Cameroun affûtent leurs armes. Ils rencontrent ce mercredi en match amical la sélection guinéenne. La rencontre, prévue à partir de 19 heures (heure du Cameroun) se dispute au stade Robert Bobin de Bondoufle. Sur le plan sportif, ce match amical a toute sa pertinence, dans la mesure où la Guinée Conakry, qui est un pays de l’Afrique de l’Ouest a le profil du Togo, prochain adversaire du Cameroun au second et dernier tour des éliminatoires Can/Mondial 2010.

Pour aborder en toute quiétude cette rencontre importante, les autorités camerounaises ont choisi un cadre approprié en région parisienne. L’équipe nationale du Cameroun est confortablement installée à l’hôtel Mercure Parc du Coudray. Un hôtel paisible situé dans un magnifique parc de 20 hectares avec des bâtiments qui s’étendent sur une surface de1.000 m². Pour les loisirs, un parcours d’orientation en sous-bois (20 minutes, 5 km), 2 courts de tennis, tir à l’arc, vélos, practice de golf. Piscine extérieure ouverte seulement en été. Contrairement aux précédents lieux de rassemblement situés en région parisienne, cet établissement hôtelier possède la particularité d’avoir un dispositif sécuritaire à décourager plus d’un badaud. Un atout qui permet une concentration maximale pour les troupes de Otto Pfister.

Pour cette rencontre amicale, le technicien Allemand a fait appel à ses cadres. Rigobert Song Bahanag, Samuel Eto’o Fils, Idriss Carlos Kameni. sont de la partie. A côté de ses habitués de la fosse aux lions, l’on note, et c’est l’attraction côté camerounais la présence de Benoît Assou-Ekotto. Plusieurs fois appelés, plusieurs fois inscrits aux abonnés absents, l’arrière gauche de Tottenham, club de première division du championnat anglais a enfin répondu à l’invitation du coach Otto Pfister. La dernière apparition de l’ancien sociétaire de Lens en France au sein d’une sélection camerounaise remonte en 2004. C’était au Nigeria lors du tournoi des 4 nations organisé à l’occasion de l’inauguration du stade d’Abuja, il évoluait à l’époque chez les Lions Indomptables espoirs.

Egalement présents dans cette sélection camerounaise, des joueurs qui n’avaient plus été appelés depuis un certain temps. C’est le cas d’Alexis Ngambi, Hervé Tum et Roudolph Douala MBella. Toutefois, Certains joueurs convoqués par le staff technique des Lions Indomptables du Cameroun ne seront probablement pas présents à ce regroupement. Il s’agit notamment du milieu de terrain Stéphane Mbia et du gardien de but Edel Apoula Edima. Nominé pour les récompenses annuelles de la Confédération Africaine de Football (CAF). Stéphane Mbia s’est rendu au Nigéria où il n’a malheureusement pas gagné le trophée de meilleur joueur africain des moins de 23 ans. Trophée remporté par l’Ivoirien de Chelsea Salomon Kalou. A contrario, le deuxième gardien du Paris Saint Germain sera absent du fait de certains problèmes administratifs. Titulaire de la double nationalité Armeno/Camerounaise, il compte quelques sélections avec l’équipe nationale arménienne. En attendant l’arbitrage de la fédération Internationale de Football Association sur ce litige, Edel Apoula Edima n’est pas apte à porter le vert, rouge et jaune.


Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Retour en haut