Sport › Football

Canon de Yaoundé-Union de Douala, les réactions après match

Ce match comptait pour la 23é journée du championnat national de football élite one

on s’est heurté à une équipe de canon de Yaoundé qui en voulait vraiment
Les enfants ont pris le match un peu à la légère, ils ont cru l’avoir gagné avant de l’avoir joué, parce que quelque part, nous avons vu le canon arriver engagé et déterminé pour ne pas enregistrer une seconde défaite consécutive à Douala. Les enfants n’ont pas exactement pris le match comme eux, il a fallu qu’on mette l’accent là-dessus à la mi-temps, pour qu’ils deviennent un peu plus conscients et beaucoup plus engagés, pour que nous puissions remettre les pendules à l’heure. Sinon, on s’est heurté à une équipe de canon de Yaoundé qui en voulait vraiment, mais la chance nous a sourit et nous avons gagné une fois de plus. Sur le but à controverse, nous sommes suffisamment éloignés, le juge de touche est bien placé que nous pour pouvoir apprécier, nous ne pouvons pas apprécier l’action à leur place. C’est vrai que cela a révolté les uns et les autres, mais ce n’est pas de notre faute, il y a eu but et nous avons au moins eu le mérite de pouvoir gérer ce but jusqu’à la fin du match.

Emmanuel Ndoumbe Bosso, entraîneur de Union de Douala

journalducameroun.com)/n

Je crois qu’il y a une main noire qui est derrière tous ces agissements pour que le canon se retrouve en deuxième division
Je suis déçu par le corps arbitral qui ne fait pas son travail. On nous a refusé un but clair et net devant As Matelot et ce dimanche, vous voyez la mascarade. Union marque sur un hors jeu, on accepte, quand nous marquons le nôtre, il n’est pas validé et au finish on donne des cartons fantaisistes pour que canon termine le match réduit à 10. Je crois qu’il y a une main noire qui est derrière tous ces agissements pour que le canon se retrouve en deuxième division, mais je crois qu’ils rêvent beaucoup, le canon ne va pas descendre. Pourquoi on en veut au canon? C’est simple, lors de la dernière assemblée générale de l’association des présidents de club, on a prétendu que le canon était le seul club sur les 14 à ne pas avoir donné le soutien à M. Iya Mohammed. Voilà pourquoi cette cabale est lancée contre le canon de Yaoundé. Je n’invente rien, j’ai un âge respectable et je sais qu’il y a un complot contre le canon dans ce championnat pour qu’on se retrouve en 2é division, mais je crois qu’ils ne connaissent pas le canon. Que les organisateurs de ces spectacles continuent, ils trouveront ce qu’ils cherchent!!! Vous le verrez.

Akono Ndengué, directeur général de canon de Yaoundé

journalducameroun.com)/n

[C’est une victoire volée]
Je crois que l’équipe de l’union n’a pas mérité la victoire, c’est une victoire volée. Il faut le reconnaître, c’est une victoire volée. Qu’est ce que l’union a montré ? Si les choses se passaient exactement comme nous l’avions prévu, à savoir un équilibre au niveau de l’arbitrage, je ne crois pas que l’union méritait sa victoire. On a vu une équipe du canon bien en place tactiquement, une équipe bien en place au niveau de la rigueur défensive, et une équipe de l’union qui s’est montrée frileuse tant au niveau du marquage que du pressing. Le canon méritait amplement sa victoire.

Alain Wabo, commis par le ministère pour soutenir canon en coupe africaine

camfoot.com)/n

À LA UNE
Retour en haut