Dossiers › Présidentielles 2011

Cartes électorales: Jean David Bilé expérimente la formule SMS

Jean David Bilé (image d’illustration) © Journalducameroun.com

Le DG d’AES Sonel a procédé par le Short message service pour avoir un bon taux de participation à Mbanga, lors de la présidentielle

Idée ingénieuse
Cette technique a fonctionné le plus le jour du scrutin. Face aux multiples problèmes de repérage des noms, des bureaux de vote et surtout de récupération des cartes électorales rencontrés aussi à Mbanga, la seconde grande ville du département du Moungo, Jean David Bilé, en sa qualité de président de la commission locale pour la campagne du RDPC dans cet arrondissement, a eu une idée ingénieuse. Le président d’Aes APCO a fait installer à son QG de campagne une personne qui était chargée de recevoir ceux des militants qui n’avaient pas retrouvé leur bureau de vote ou leur nom.

Il a aussi mobilisé des Bend skin qui étaient-là, prêts à démarrer. Dès qu’un militant se présentait avec sa requête, son nom était envoyé par SMS à un représentant du RDPC dans tous les bureaux de vote. Celui-ci devait parcourir la liste pour chercher ce nom. Et celui qui le trouvait, signalait aussitôt par SMS au QG. Et le Bend skin démarrait avec le militant pour le conduire à son bureau de vote. Ce schéma, indiquent des sources généralement bien informées, a bien fonctionné jusqu’au moment où le sous-préfet a pris la résolution de limiter les mouvements des Bend skins dans la ville. Cette même technique, apprend-on, a été expérimentée en matière des cartes d’électeurs. « C’est quasiment la même chose. Quand un militant se présentait au QG, il déposait sa requête. S’il n’a pas de carte d’électeurs, on le précise aux différents représentants du RDPC dans les bureaux de vote. Celui qui trouve son nom envoie le SMS au QG et le Bend Skin le conduit à l’endroit indiqué», soulignent nos sources.

Le SMS a également joué un grand rôle avant le 9 octobre 2011. En effet, « quand un militant n’arrivait pas à récupérer sa carte, il laissait son nom et son numéro de téléphone au QG. Ces éléments étaient envoyés par SMS aux représentants du RDPC dans les différents points de distribution qui fouillaient et celui qui trouvait la carte envoyait le nom du lieu par SMS au concerné », apprend-on. « Ceci fait gagner énormément en temps et évite surtout des déplacements inutiles », précisent les mêmes sources.

Partenariat avec CAMTEL, MTN et Orange

Dans l’ensemble, c’est à travers ces astuces que Jean David Bilé a gagné un pari dans une ville caricaturée comme étant de l’opposition, et où un certain Lapiro de Mbanga ramait à contre-courant. « Dans le climat d’appel à l’abstention diffusé par Lapiro, ce n’était pas un pari gagné d’avance. Pour tout te dire, je le croyais perdu. Mais il a mouillé le maillot sur le terrain, porte à porte, associations au lieu de meeting, et je suis surpris par le résultat », témoigne un des proches de Jean David Bilé, sous le sceau de l’anonymat. «Surtout que c’est sa première expérience d’animation de campagne », précise-t-il. En effet, sur un nombre d’inscrits de 18.549, 11.126 personnes ont pu voter à Mbanga, soit un taux de participation de 59,98%.

D’après plusieurs observateurs avertis, si cette technique réservée exclusivement aux militants du RDPC était élargie aux autres électeurs, le taux de participation avoinerait les 100%. C’est pourquoi, ils pensent que les responsables d’ELECAM doivent aussi expérimenter cette technique de SMS. «Quand quelqu’un vient s’inscrire, il laisse son numéro de téléphone et dès que sa carte est disponible, on lui envoie un SMS avec le nom du quartier, du bureau de vote », proposent-ils. «C’est vrai qu’il faut un peu plus de moyens, mais un partenariat avec Camtel, Orange ou MTN ferait l’affaire », tranchent-ils. Pour nombre d’observateurs, cette méthode peut amoindrir, sinon annihiler les problèmes rencontrés dans la distribution des cartes d’électeurs.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé