› Eco et Business

Ce que coûtera à l’Etat l’augmentation du salaire des fonctionnaires

Selon le ministre des Finances, l’augmentation de 5% grèvera le budget de 30 milliards de F CFA, minime en comparaison des gains

D’après les explications du ministre des Finances cet après-midi sur la radio publique nationale, la revalorisation du salaire des fonctionnaires de 5% telle que décidée par le président de la République le 07 juillet 2014 coûtera à l’Etat 30 milliards de FCFA sur une base annuelle. La réduction de la taxe spéciale sur les produits pétroliers quant à elle réduira les revenus de l’Etat de 15 milliards de F CFA.

«Cela est juste et raisonnable pour notre budget [.] Les ressources qui pourront être générées en matière d’investissement seront de nature à créer beaucoup plus de possibilités à l’Etat du Cameroun afin qu’il puisse améliorer les conditions de vie de ses populations en l’occurrence les fonctionnaires», a relevé Alamine Ousmane Mey.

Si l’on s’en tient aux assurances du ministre des Finances, les agents publics et le personnel militaire devraient voir un changement dans les bulletins de paie dès la fin de ce mois de juillet 2014, avec un bémol toutefois. «Le fonctionnaire a une augmentation de 5% brute. Cela sous-entend donc, sous réserve de l’application de l’impôt sur le revenu des personnes physiques et des autres contributions, qu’il bénéficiera d’un peu moins que ça. L’objectif dans cette démarche n’est pas d’assurer une rémunération forte additionnelle aux fonctionnaires, mais d’essayer de rétablir un tout petit peu l’équilibre qui aurait pu être perturbé par la récente mesure prise par le gouvernement de la République en matière d’augmentation des prix à la pompe », déclare Alamine Ousmane Mey qui n’a pas donné plus de détails sur ce que représentent les autres taxes (réduction de 50% de l’impôt libératoire, de la taxe de stationnement et de la taxe à l’essieu).

Le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), parti politique d’opposition que dirige le Pr. Maurice Kamto croit savoir que l’Etat perdra près de 10 milliards de F CFA par an avec ces autres taxes, ce qui serait dérisoire au vu des gains escomptés par l’Etat. Le gouvernement avait justifié la réduction de la subvention sur les carburants par le souci de minimiser la pression financière de cette dernière sur les finances publiques : 1200 milliards de F CFA de 2008 à 2013, soit en moyenne 200 milliards de F CFA engagés chaque année. Les concessions faites par l’Etat dans le cadre des mesures d’accompagnement laissent donc penser que l’Etat gagne plus qu’il ne perd à travers les mesures d’accompagnement qui avoisinent 50 milliards de FCFA par an.


Droits réservés)/n

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé