Sport › Football

Ce que fait Volker Finke à Yaoundé

De retour au Cameroun depuis bientôt trois semaines, le coach de la sélection fanion assiste, entre autres, aux différents matches et stafes des équipes nationales

Alors que des voix s’élèvent pour exiger sa démission après un Mondial au bilan catastrophique, l’entraîneur de l’équipe nationale du Cameroun Volker Finke, revenu à Yaoundé depuis bientôt trois semaines, a son attention vraisemblablement focalisée sur la préparation de la prochaine compétition des Lions Indomptables: le dernier tour des éliminatoires de la CAN Maroc 2015 qui démarre en septembre prochain.

Dans l’espoir que ses employeurs le laisseront aller au terme de son bail à la tête du staff technique de l’équipe nationale du Cameroun, Finke leur a remis un programme de travail qui renseigne sur ses propositions pour, entre autres, la refondation de l’équipe nationale et la préparation des éliminatoires de la CAN 2015. Après avoir rendu aux autorités son rapport relatif à la participation du Cameroun à la phase finale de la Coupe du monde Brésil 2014, Volker Finke occupe ses journées à Yaoundé en assistant aux différents matchs et stages des équipes nationales.

«Il fait le tour en se rendant soit au stade omnisport soit au centre technique de la Fecafoot à Odza en fonction du calendrier. Vous savez qu’actuellement es sélections des moins de 17 ans, 20 ans et même les Espoirs sont en stage» renseigne un collaborateur de Finke. C’est donc plutôt un entraîneur serein qui s’affiche dans la capitale politique, prenant à contre pied tous ceux qui attendaient sa démission. «Il prépare la Can 2015 et il a pour projet de rajeunir son équipe avec cinq voire six joueurs locaux», ajoute la source proche du technicien allemand.

Volker Finke
Droits réservés)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé