Opinions › Tribune

Ce qui explique souvent l’hostilité des populations occidentales aux immigrants

Par Leon Tuam

En ces jours où des fleuves d’immigrants déferlent sur l’Europe et l’inondent, les sentiments d’inimitié qui ont toujours suivi partout cette catégorie de personnes vont grandissants actuellement sur ce continent, d’où la nécessite de nourrir quelques réflexions sur les raisons profondes de cette hostilité.

1- Les raisons de l’hostilité aux immigrants
* La première raison qui fonde l’inimitié des populations locales vis-à-vis des immigrants est d’ordre sécuritaire et est quasi instinctive chez tous les humains. L’on ne veut ni partager ce que l’on a ni s’ouvrir aux bras dont on ignore tout.

* Les immigrants sont le plus souvent vus comme des pauvres venant des pays plus pauvres. Ainsi, les populations des pays d’accueil voient en eux des gueux issus des pays mal lotis qui arrivent pour profiter de leurs richesses si ce n’est pour ruiner leur économie. Ceci se voit un peu partout au monde. Cette année même, des Noirs Sud-africains ont couru sus à leurs propres frères et s urs africains immigrants, faisant de nombreuses victimes.

* C’est une hostilité qui est parfois enflammée et poussée à l’ extrême par des préjugés raciaux. C’est pourquoi l’inimitié que ressentent par exemple les Noirs parmi les populations occidentales resterait plus dosée et plus lourde que celle dirigée contre les Syriens, Libyens, Irakiens, etc. à la peau blanche. Ceci accompagne partout le Noir parce qu’il a été, pendant longtemps après traumas physiques et moraux et humiliations, étiqueté et exposé à tort comme un être incapable de productions matérielles et intellectuelles qualitatives et quantitatives. C’est cette pauvreté collée à lui qui en réalité fait du Noir le sous-être humilié et chosifié partout, et non la couleur de sa peau elle-même.

* Les medias occidentaux ont longtemps été le véhicule direct et indirect de cette hostilité des populations occidentales vis-à-vis des immigrants, par la désinformation et les mensonges, avec des journalistes qui se prostituent pour de l’argent et des avantages et plongent l’humanité chaque jour un peu plus dans l’abîme.

* Les politiciens et autorités économiques des pays occidentaux eux aussi ont contribué à l’accroissement de ce sentiment anti-immigrants, en montrant les pays d’origine des immigrants et réfugiés comme des antres ténébreux damnés de la pauvreté et sans espoir.

* D’aucuns en occident ont trouvé des raisons de détester, d’abhorrer et d’isoler des immigrants en s’attaquant à leurs croyances religieuses et à leurs langues différentes des leurs.

Comme nous pouvons le constater, tout a été fait et se fait pour que ces immigrants soient traités comme des humains de seconde classe. Pourtant, il est des vérités qui, bien exposées et répandues, feraient que des regards moins négatifs et nourris de la compassion et du respect se promènent sur ces gens qui sont une catégorie assez fragile.

2- Ce qu’on cache souvent aux populations occidentales
Il y a beaucoup de choses que les autorités politiques, économiques, religieuses et les medium de l’occident n’expliquent pas à leurs peuples et préfèrent garder le silence.

* Par exemple l’on apprendra rarement de leurs bouches que les matières premières qui alimentent leurs industries résultent du vol, du pillage, des violations des droits humains, des tueries, des salaires de misère, de l’appauvrissement et de l’affaiblissement des autres pays dont sont issus la plupart des immigrants qui envahissent ces pays occidentaux.

* Rarement les populations occidentales sauront des actes inhumains des politiques et groupes d’affaires occidentaux dans certains des pays d’où viennent ces réfugiés et immigrants. L’on ne leur dira jamais ni comment ces pays se trouvent endettés ni comment ils restent toujours pauvres.

* Rarement ils parleront de leur immixtion intempestive dans les affaires des autres, des guerres planifiées et de leurs nombreux soutiens aux marionnettes au pouvoir pour qu’ils se maintiennent et les aident à desservir les peuples à leur profit. Par exemple, le coup d’Etat que la compagnie Elf organise au Congo en soutenant Sassou contre le président élu Pascal Lissouba est présenté et vu en France comme une guerre civile opposant des armées tribales.

* Rarement les autorités économiques et politiques et medias occidentaux ouvriront chez eux des débats sur les nombreuses souffrances que leur pays infligent aux autres, allant du choix des dirigeants-valets aux échanges inégaux, aux accords cruels et contrôles financiers et monétaires en passant par des orientations économiques qu’ils imposent directement aux autres ou à travers la BM et le FMI.

Si l’on expliquait tout ceci aux populations occidentales qui reçoivent ces réfugiés, si très clairement on leur expliquait que ces «envahisseurs» dans leur pays vivaient même mieux qu’elles, si on les informait continuellement que ces gens venaient des pays riches, très, très riches que leurs autorités occidentales pillent, appauvrissent et empêchent de se mettre debout, alors, cette inimitié sauvage d’hier et d’aujourd’hui reculerait.

Avant d’abandonner ce sujet, ces vagues migratoires sans précédent vers l’Europe nous imposent quelques interrogations, car ceci à mon entendement a franchi les bornes du seul hasard.

Après les chaos créés dans certains pays, à qui profite ce désordre humanitaire aux portes de l’Europe? Pourquoi cette crise migratoire aiguë seulement maintenant et non pas hier ou demain? Deux hypothèses sont bien plausibles.

*Cette crise migratoire peut bien être une distraction organisée ou un prétexte, un voile sur la face du monde pendant qu’un désordre à l’échelle continentale ou mondiale se prépare dans les bureaux des grands architectes du chaos.

*Ces afflux d’immigrants peuvent aussi être simplement un projet secret visant à affaiblir et briser l’Europe et surtout les pays de l’Union Européenne déjà bien secouée par maintes crises: crises sociales, financières, et de confiance. Somme toute, cette crise migratoire n’est pas anodine. Et le temps ne tardera pas de tout déballer.


Droits réservés)/n


A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé