Société › Société

Célébration de la Journée internationale des populations autochtones le 09 août

La ministre des Affaires sociales, Pauline Irène Nguené, a procédé mardi au lancement des activités relatives à la promotion des droits des populations autochtones du Cameroun

La ministre camerounaise des Affaires sociales a procédé, le 03 août 2016, au lancement d’une série d’activités dédiées au renforcement de l’accès des populations autochtones à l’éducation. Pauline Irène Nguené a indiqué que le clou de ces activités, c’est le 09 août 2016, jour de la célébration de la journée internationale des populations autochtones.

La Journée internationale des populations autochtones a été créée en 1994 par l’Organisation des Nations unies. Elle marque la reconnaissance de leur existence, leurs particularismes culturels, et leurs droits territoriaux. Cette année ladite Journée sera célébrée sous le thème : «Le droit à l’éducation des peuples autochtones»

Au Cameroun, les peuples autochtones ce sont les pygmés et le Mbororos essentiellement. Ils occupent les parties septentrionales, la région du Nord-Ouest et la forêt du Sud. En chiffre, ce sont environ 100 000 âmes chez les Pygmées de différentes tribus (Baka, Bakouela etc.) et 40 000, environ, de Mbororos, peuple nomade qui raffole les zones montagneuses.

L’enjeu pour les autorités camerounaises c’est garantir à ces personnes, l’éducation et la scolarité. Mais la tâche est bien ardue.

Pour le cas, des Mbororos, le défi c’est les sédentariser. Et chez les Pygmés, le plus dur est de les détacher de leurs carcans culturels qui les amènent à rebuter l’éducation.

La campagne lancée vise à multiplier les interventions auprès de ces minorités pour une approche efficace et définitive en matière d’intégration de ces peuples indigènes.


Droits réservés)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut