Eco et Business › Entreprises

Celestin Tawamba lance un audit institutionnel et fonctionnel du Gicam

Une semaine après son élection, le nouveau « Boss » du Gicam vient de lancer un appel à candidature pour un audit complet de l’organisation Inter-patronale.

C’est la première mesure forte du nouveau président du Gicam Celestin Tawamba. A l’occasion de sa dernière assemblée générale élective qui s’est tenue le 29 juin dernier, le Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam) a donné mandat au nouveau Conseil Exécutif pour procéder rapidement à un audit institutionnel et fonctionnel de la structure.

Selon le communiqué officiel publié à cet effet, on apprend que « Les conclusions de cet audit permettront de restructurer et moderniser le Gicam en vue d’en accroître la légitimité, les capacités et l’efficacité, en tant que mouvement patronal de fédération, de représentation, d’expression, de promotion et de défense de tous les intérêts patronaux au sein de la société camerounaise.« 

Un appel à manifestation d’intérêt à ainsi été lancé, et les candidatures sont attendues au siège du Gicam jusqu’au 21 juillet 2017. Le cabinet retenu aura la charge de « rédiger un rapport exhaustif de ses analyses et conclusions, ressortant entre autres, l’état des lieux, notamment des capacités institutionnelles, humaines, financières et matérielles, les attentes de la communauté nationale par rapport au patronat camerounais et spécifiquement au Gicam, les forces et les faiblesses de l’organisation et du fonctionnement actuels du Gicam, un benchmark des mouvements patronaux de référence en Afrique et ailleurs, les atouts et les contraintes liées à l’environnement du Gicam, mais également les opportunités et les risques liées à la restructuration envisagée, avant d’en proposer les lignes directrices.« 

À LA UNE
Retour en haut