Dossiers › Focus

CEMAC : Hassan Adoum Bakhit fait ambassadeur des jeunes

Le Commissaire en charge du développement des infrastructures et du développement durable a été fait porte-flambeau de la jeunesse

La célébration des journées CEMAC au sein de la représentation pays du Cameroun, a été fortement dominée par le plaidoyer des jeunes à l’endroit du représentant du Président de la Commission de la CEMAC, monsieur Adoum Bakhit. A pied d’ uvre dans l’organisation des activités et manifestation marquant la célébration de cette cinquième édition de la Journée de la CEMAC, la représentation de la Commission au Cameroun a aussi aceuilli une journée porte ouverte dans la matinée du 15 mars 2013. Exposition et remise de matériels de sensibilisation auront meublé cette activité. Les visiteurs ont ainsi eu l’occasion de découvrir l’importante documentation relative aux différents aspects de l’intégration sous régionale. Le principal temps fort de la journée restera certainement la désignation du Commissaire en charge du développement des infrastructures et du développement durable, Hassan Adoum Bakhit, comme Ambassadeur des jeunes pour la Cemac.

Par cette distinction, les membres des associations et clubs CEMAC d’Afrique centrale et les jeunes du Cameroun ont demandé au Commissaire d’être leur porte-flambeau au niveau des hautes instances de la CEMAC. Réponse émue de l’intéressé : «votre voix, vos désirs, vos objectifs seront portés à qui de droit afin de vous accompagner dans l’atteinte des objectifs que vous vous êtes assignés.» Des objectifs qui se résument, selon le président de la Synergie des jeunes de la Cemac (SJ-Cemac), Pascal Mkwe Makongo, à «la diffusion de l’esprit d’intégration au niveau de toutes les couches de la population par la création des associations des jeunes de la Cemac à tous les niveaux de la société, c’est-à-dire les écoles et universités, les quartiers, les communes les départements, etc.»
Pour sa part, Hassan Adoum Bakhit précise qu’au niveau de la Commission de la Cemac, «nous ne perdons pas de vue l’aspect jeunesse dans la politique d’intégration. C’est pourquoi nous sommes en train de réfléchir sur une approche qui peut réunir tous les jeunes de la communauté, soit en associations, clubs, par quartiers ou établissements scolaires pour encourager le brassage la jeunesse de la CEMAC. Je suis persuadé que dans les prochaines années, quelques délégués des jeunes, dont certains peut-être sont parmi vous aujourd’hui, seront appelés à porter vos messages directement aux plus hautes autorités des Etats de la CEMAC.»

le Commissaire Hassan Bakhit reçoit son mandat des jeunes de la CEMAC

intégration)/n

À LA UNE
Retour en haut