› Eco et Business

CEMAC: Les comptes de la BEAC audités

Le rapport des cabinets internationaux retenus, est attendu le 16 mai prochain

D’après le journal le Jour qui rapporte l’information, cette situation ne dresse pas particulièrement les cheveux aux dirigeants de l’institution. C’est dit-on une décision des chefs d’Etats de la CEMAC,la communauté économique et monétaire d’Afrique centrale. Il n’y aurait place pour aucune inquiétude, l’audit permettrait par ailleurs de dégager les responsabilités entre la BEAC et la Société générale. En effet c’est le lundi 16 Mars 2009,qu’a été annoncé l’audit hypersensible à la BEAC, selon les termes d’une dépêche de La Lettre du continent n° 560 du 12 mars 2009. En fait,il s’agit de deux audits dont l’un porte sur un placement de 327 milliards de FCFA fait par la banque auprès de la Société générale en France. Et l’autre, un audit général de la BEAC.

Les termes de référence rédigés sur une dizaine de pages prévoient notamment que le cabinet retenu devra procéder à des analyses approfondies sur le placement de 327 milliards auprès de la Société générale. Le cabinet international retenu devra ainsi répondre à trois questions précises: Comment s’est déroulée la relation avec la Société générale (qui au niveau de la BEAC était en contact avec la banque)?Quelle est la structure exacte du produit de placement? Comment a été déterminée la somme de 25 millions d’euros (environ 16 milliards FCFA) annoncée par la Société générale comme le montant des pertes? Ces questions ne sont pas vaines pour la simple raison que la BEAC n’a pas pour fonction statutaire de prendre part aux opérations de spéculation.

Siège de la Beac à Yaoundé
www.beac.int)/n

D’où l’épineuse question de savoir qui a pris la décision, mais surtout quels ont été les intérêts en jeux. Connaître la structure du produit de placement est tout aussi important car elle permettra d’évaluer le type d’opération effectuée par la Société Générale. L’appel d’offres relatif à l’audit général de la BEAC prévoit trois lots. Le premier porte sur la revue des processus de pilotage et de contrôle (planification stratégique, audit interne, gestion des questions juridiques). Le deuxième lot cible la revue des processus opérationnels ou métiers (gestion des crédits,relations financières extérieures, ainsi que des billes et des monnaies). Le dernier lot porte sur la revue des processus support (gestion des ressources humaines, processus de passation et de fixation des contrats, programmes immobiliers, etc.). En fait, il s’agit d’un contrôle général de la gestion de la BEAC: gestion des ressources humaines, processus de passation des marchés, relations financières extérieure.

Pour rappel, par le communiqué final du sommet extraordinaire de la CEMAC tenu vendredi 30 janvier dernier à Libreville, les chefs d’Etat avaient recommandé un audit de la BEAC. Cette recommandation faisait suite aux informations relayées par la presse selon lesquelles les dirigeants de la banque commune à six pays d’Afrique centrale (Cameroun, Gabon, Centrafrique, Tchad,Guinée Equatoriale, Congo) auraient effectué des placements de fonds en violation des statuts de la banque.Les chefs d’Etat ont aussi suspendu toute opération de placement jusqu’à nouvel ordre.

Bourse des valeurs
upload.wikimedia.org)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut