› Société

Cemac : les handicapés interpellent Paul Biya et les autres chefs d’Etats sur leurs conditions

Paul Biya
A travers un plan sous-régional de stratégies élaboré  entre le 3 et 5 octobre 2021 à Yaoundé. Les personnes vivant avec un handicapé veulent que cessent les discriminations dont ils sont victimes.

 

 

 

Pour Emmanuelle Tchotchom, la sous-région Afrique centrale fait moins d’efforts que les autres en matière de respect des droits des personnes handicapées. La Directrice exécutive de la Plateforme Société Inclusive pour les Personnes Handicapées et d’autres leaders d’organisations étaient réunis à Yaoundé entre le 3 et le 5 septembre pour penser des stratégies.

De leur rencontre en présence de Me Pindu-DI-Lusanga Patrick, Directeur exécutif du Forum des défenseurs et organisations des personnes handicapées en Afrique centrale, est né un plan sous-régional de stratégie. « Il leur sera remis lors du sommet de la Cemac prévu l’année prochaine au à Kinshasa», explique l’avocat congolais.

Les leaders d’organisations des personnes handicapées réunis à Yaoundé entre le 3 et le 5 septembre 2021

Les personnes vivant avec des handicaps regrettent la lenteur dans la promulgation de certains instruments juridiques favorables à leur épanouissement,  le non-respect des instruments promulgués au niveau national et régional, des discriminations notamment sur le plan de l’accès à l’éducation et à des emplois décents.

Sur ce dernier aspect, les organisations de défense des droits des handicapés œuvrent pour promouvoir le leadership et l’autonomisation de leurs membres. Avec le soutien des Nations unies et du World mouvement democracy notamment. Dans la foulée, l’on annonce un sommet des leaders des organisations de défense des droits des personnes handicapées en avril prochain du Sommet des chefs d’Etats de la Cemac.

 


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé