› Eco et Business

Cemac: un dispositif pour renforcer le partage de l’information

Le système de gestion des connaissances devrait favoriser un accès rapide à l’ensemble des informations traitées au sein de la de la sous-région

L’Allemagne concrétise son initiative pour soutenir la Commission de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) dans l’implémentation de son programme de gestion des connaissances.

Ce pays, via la GIZ son agence de coopération internationale pour le développement, a mis au point une technologie permettant le partage de l’information entre les membres de ladite Commission, entre les différentes institutions spécialisées de la Cemac ainsi qu’entre les Etats-membres.

Il s’agit du m2n@CEMAC. Un système capable de procéder automatiquement à l’analyse des documents, la visualisation graphique et la classification desdits documents. Il a été conçu dans le cadre du projet et de renforcement de la gouvernance des matières premières en Afrique centrale (Remap-Cemac) de la GIZ.

Intégré dans un serveur, le m2n@CEMAC a été réceptionné à Yaoundé mardi, 25 janvier 2017, par le commissaire du département des infrastructures et du développement durable de la Cemac, Hassan Adoum Bakhit, représentant le président de la Commission. C’était au cours d’une cérémonie tenue en présence du chancelier d’Allemagne, Axel Saurer, de la directrice résidente du bureau régional de la GIZ, Michaela Braun, et du conseiller technique principal du Remap-Cemac, Uwe Michael Neumann.

«Les avantages que la Cemac peut tirer d’un tel système, en plus d’un archivage efficace et intelligent de l’information sont : la transparence, une vue d’ensemble des affaires, une prise décision facile et pertinente, un accès facile aux informations pratiques, une meilleure efficience des processus administratifs», a indiqué Uwe Michael Neumann.

Le système de gestion des connaissances, m2n@CEMAC a été élaboré par le cabinet Integrated consulting group (ICG) et financé par la GIZ à hauteur de 89 millions de Francs CFA.

Pour optimiser l’utilisation de cette technologie, la Cemac et ses partenaires pour le projet ont organisé des sessions de formations au profit des experts de la Cemac. Objectif : les sensibiliser sur l’importance de fournir le système en documents et les préparer à son utilisation.

A ce jour, le m2n@CEMAC dispose de près de 20 000 documents. Son contenu est appelé à être enrichi au fil du temps.

Remise du serveur dans lequel est intégré le système m2n@CEMAC le 25 janvier 2017.
Journalducameroun.com)/n

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé