Société › Société

Ces noms de lieux venus d’ailleurs: Santa Barbara

Notre reporter a enquêté sur l’origine du nom de ce nouveau quartier huppé de Yaoundé.

Il y avait un résident qui avait construit une maison semblable à celle qu’on voyait à la télévision. Aussitôt, nous avons donné le nom Santa Barbara au quartier. Mais son nom véritable, sur le plan administratif c’est Nkolmintag.
Robert Ekani Enama, habitant du quartier

« Il y’avait un feuilleton qui passait à la télévision et qui s’appelait Santa Barbara. C’est de là qu’est venu ce nom ». Rencontré sur une rue de Santa Barbara Simo Henry, commerçant et transporteur retraité est fier de répondre aux sollicitations du reporter. Emporté, le septuagénaire ajoute: « on lui a donné ce nom parce que c’était un nouveau quartier très développé. Et on l’appelle encore nouveaux riches. Mais j’oublie son nom véritable ».
Par cette soirée du mois de décembre, il souffle un vent frais. Des groupes de jeunes conversent en bordure de route. Quelques uns approché disent savoir simplement qu’il y a un lien entre la série diffusée à la Crtv dans les années 90 et le quartier.

D’autres jeunes nous envoient rencontrer Robert Ekani Enama, président national d’une association de jeune. Absent de son domicile, il est joint au téléphone et rencontré. L’homme raconte: « Il y avait un résident qui avait construit une maison semblable à celle qu’on voyait à la télévision. Aussitôt, nous avons donné le nom Santa Barbara au quartier. Mais son nom véritable, sur le plan administratif c’est Nkolmintag ». Le quadragénaire avale une gorgée de bière et renchérit en disant : « Aujourd’hui, le propriétaire de cette maison est décédé. La maison n’est habitée que par des gardiens, les enfants l’ayant jugé trop grande pour l’entretenir ».
Ahmed, instituteur, croit connaître la maison qui a changé l’histoire du quartier. « C’est la maison de Hibrahim Talba Malla, le directeur de la Caisse nationale de stabilisation des prix des hydrocarbures. Cette maison ressemble trait pour trait à l’une des maisons qui se trouvait dans le générique du feuilleton », soutient-il.

Tsoungui, le chef traditionnel, vient battre en brèche tout ce qui a été dit: « le nom du quartier vient d’une pimenterie qu’une femme est venue ouvrir lorsque la série passait encore. C’était situé près de l’emplacement actuel du palais de glace. Malheureusement, ni la plaque, ni la pimenterie n’existent plus », révèle t-il. Et de préciser: « Le nom véritable de ce quartier c’est Ngousso. Ce sont les arrivants qui donnent le nom de Nkolmintag, par référence à la mission catholique. D’autres l’appellent Nkongsi, Nkolombomg. à tort ». Comme quoi, l’histoire véritable du quartier n’est pas la chose la mieux partagée à Santa Barbara

Maison de Hibrahim Talba Malla
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut