Culture › Musique

C’est «Sassayé» avec Narc6 Pryze

Ce nouvel opus marque le retour de son auteur sur la scène, après «Elegancia» en 2010

Avis aux puristes du makossa. «Sassayé», c’est du bon. Le nouvel album de Narc6 Pryze balade le mélomane entre le makossa et le zouk love sans oublier le hip-hop avec un peu de techno. « En y introduisant une peu de techno, j’ai voulu repenser le makossa qui n’est plus compétitif sur marché de la musique africaine et mondial», a déclaré le chanteur le mercredi 30 octobre dernier lors d’une conférence de presse organisée à Yaoundé pour le lancement officiel de son nouvel Album. L’album «Sassayé» marque en fait le retour son auteur sur la scène musicale après trois années d’absence. «Quand on veut faire quelque chose de bien on prend le temps nécessaire,» avoue Narc6 Pryse avant de poursuivre «Un vrai artiste devrait savoir évoluer avec le temps et la mode; tout est question d’orientation et d’orchestration», pour justifier la présence des autres ryhmes dans cet Album.

L’histoire de «Sassayé» est en fait un hymne de l’ambiance concocté par le chanteur qui s’offre en quelque sorte aux mélomanes. «Sassayé pour dire : Prenez-moi cadeau, comme je suis», explique l’auteur de Itued’a muna. Et il s’ «offre» alors dans une dizaine de titres méticuleusement concoctés, aux influences makossa-techno-hiphop. Un mélange que l’artiste qualifie d’ «épices étrangères pour donner un nouveau visage au makossa afin de l’arrimer à l’évolution du temps». Des arguments qui contribuent certainement à la richesse de ce produit. Un produit fini, fruit de la maturité dans lequel Nar6 y parle de l’amour, de la fraternité entre les frères et de Dieu. Pour que ce projet puisse enfin voir le jour, l’artiste a bénéficié des collaborations de certains musiciens congolais ayant officié aux côtés de Koffi Olomidé et de Papa Wemba. Le moins qu’on puisse dire c’est que cet album à consommer sans modération.


journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Retour en haut