Sport › Football

Championnat d’Afrique des nations 2011: Le Cameroun out

La version A’ des palencas negras de l’Angola s’est qualifiée pour les ½ finales en venant à bout des camerounais au terme des tirs aux buts

Il a fallu attendre la fatidique épreuve des tirs aux buts samedi, 18 février 2011, pour voir les camerounais craquer face aux angolais dans le cadre des ¼ de finale du championnat d’Afrique des nations des clubs amateurs, Chan, qui se dispute actuellement au Soudan. Alors que les supporters des lionceaux de plus en plus nombreux au fur et à mesure que la compétition prenait de l’ampleur, croyaient en une autre victoire, ce fut la désillusion au finish. La première série de l’épreuve a été marquée par le renvoi magnifique du tir du joueur angolais Osario par le portier Hugo Nyame, mais le manque de réalisme de Sagong sur le 5ème et dernier tir, a contraint les deux équipes à poursuivre l’exercice. Pour cette deuxième phase, les angolais se montraient plus en confiance contrairement aux camerounais, au vu de la nervosité voire de la perte de confiance du gardien camerounais.

Tout se déroulait plutôt bien dans les rangs angolais et camerounais, jusqu’au moment où le lionceau Ekané qui détenait la balle de match, n’a pas eu le sang froid nécessaire pour offrir la victoire aux siens. Pleurs dans les rangs camerounais, explosion de joie chez les angolais qui arrachaient ainsi le précieux ticket qualificatif pour les ½ finales de la compétition. 8 tirs à 7, c’est donc le score qui a sanctionné cette rencontre au terme du suspens qui a caractérisé les 90 minutes de temps réglementaire et des prolongations, marqués par le score nul de 0 but partout.

Le Cameroun n’a pas eu de chance
L’entraîneur Emmanuel Ndoumbé Bosso interrogé par le site de la caf, reconnaît que ses poulains se sont crées plusieurs occasions de buts au cours du match. Occasions qui n’ont malheureusement pas été concrétisées. « Ce n’est pas passé pour nous et quelquefois le football est comme çà (.). On ne peut pas dire que la meilleure équipe a gagné, mais que la plus chanceuse a gagné puisque la décision s’est faite lors des tirs aux buts », poursuit le coach avec sa sérénité habituelle. Nonobstant cette élimination, Ndoumbe Bosso estime que son équipe quitte le Soudan la tête haute, au vu de ses performances affichées depuis le coup d’envoi du Chan.

Emmanuel Ndoumbé Bosso: « Le Cameroun n’a pas eu de chance »
Journalducameroun.com)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé