Sport › Autres sports

Championnat national de handball: FAP et TKC vainqueurs

Les deux clubs ont obtenu le titre de champions du Cameroun en messieurs et dames lors des play-offs du week-end dernier à Yaoundé

Le rideau est définitivement tombé sur la saison 2015 de handball dimanche, 06 décembre 2015, au Complexe La concorde de l’université de Yaoundé I, avec la fin du tournoi regroupant les meilleurs clubs à l’issue de la saison régulière. Du côté des dames, la jeune formation de TKC a puisé dans ses ressources mentales pour battre Dynamique de Bokito (26-25). Un succès que les lauréates ont savouré, après la déception de l’échec en finale de la coupe du Cameroun il y a peu de temps. Lauréat de la coupe, FAP n’est que quatrième, battu par l’INJS en match de classement (23-27). « Ce tournoi nous a permis de constater que le niveau s’est nivelé entre les équipes. C’est l’expérience et la maturité dans le jeu qui ont fait la différence », analyse Jean-Marie Zambo, entraîneur de la sélection nationale dames de handball.

Chez les messieurs, les Forces armées et police (FAP) ont dominé le champion en titre, la Fondation André Nziko (FANZ) par 23 buts à 19. Le tenant du titre n’a fait illusion qu’en début de seconde mi-temps, en revenant à un but d’écart (15-16), après avoir été mené de cinq unités (10-15) à la pause. « C’est le mental qui a fait notre force, malgré un arbitrage défavorable. Nous allons, à présent, nous consacrer à la préparation de la coupe d’Afrique des clubs champions », confie Jérôme Wanda, entraîneur de FAP.

Après la coupe du Cameroun récemment, l’équipe réalise ainsi le doublé. Si FANZ n’a pas su profiter de l’infériorité numérique de son adversaire qui comptait deux joueurs de champ en moins en fin de match, le staff technique invoque la fatigue comme explication principale. « De même, la motivation personnelle des joueurs a sans doute été déterminante. Il va falloir recruter pour rajeunir l’effectif pour la saison à venir car certains joueurs ont pris de l’âge et ont des responsabilités qui ne leur permettent plus de se donner à fond pour l’équipe », déclare Franck Manock, coach de la FANZ.

Par ailleurs, MINUH de Yaoundé est classé troisième, en dominant Eclair d’Eséka (32-29). La jeune formation du Nyong-et-Kéllé peut se consoler avec le titre de meilleur buteur obtenu par son joueur Franck Tafeugue, auteur de 30 buts en cinq matchs. Au final, du côté de la Fédération camerounaise de handball, l’on marque son satisfecit. D’après le président de la fédération, Raymond Mbita Mvaebeme, la prochaine saison devrait être lancée dès le mois de janvier afin que les équipes soient en jambes pour les compétitions africaines. Par ailleurs, un accent devrait être mis sur la formation, avec des conventions à venir des Fédérations nationales du sport scolaire A et B.


Droits réservés)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé