Sport › Autres sports

Championnats du monde de Volley-ball: Le Cameroun y croit encore

Face aux Etats-Unis d’Amérique, la troisième équipe mondiale de la discipline, les lions indomptables du Cameroun n’ont pas tremblé, malgré la défaite

Le Cameroun battu au Tie Break
Ce vendredi 01 septembre, les États-Unis dans un match très serré et caractérisé par des hauts et des bas, ont obtenu une spectaculaire victoire (23-25, 25-14, 25-27, 25-20, 15-7), face à un Cameroun remonté à bloc, et soutenu par le public du gymnase d’Acona. La rencontre, la deuxième pour les USA et la première dans ce deuxième tour pour le Cameroun s’inscrivait dans la cadre de la seconde phase de poule des championnats du monde de volley-ball qui se déroule actuellement en Italie. Après avoir perdu son match de jeudi face à la République tchèque en ouverture de ce deuxième tour, les États-Unis se maintiennent dans le tournoi et ont actuellement de bonnes chances recevoir un billet pour le troisième tour. Une situation compliquée pour cette poule L. Si le Cameroun battait la République tchèque ce samedi soir, les trois équipes termineront cette phase avec chacune 1 point. Le règlement indique que la différence de ratio moyen de points est prise en compte pour désigner les deux équipes qualifiées. Sur ce registre l’équipe camerounaise est dernière avec un moins bon ratio que la république tchèque. Une simple victoire du Cameroun, mais sur un écart très faible qualifierait la république tchèque. Les lions sont condamnés à gagner sur de très grands écarts. Ce qui a priori parait mission difficile. Sur le déroulement du match, les camerounais conduits par le puissant Ndaki Mboulet Jean Patrice, ont surpris la sélection américaine en remportant le premier set 25 contre 23. L’équipe a par la suite péché par erreur. La victoire américaine n’est pourtant intervenu qu’au 4ème set, encore appelé Tie Break. Si quelqu’un avait prédit que nous serions face aux Etats-Unis au deuxième tour de ce tournoi, et que nous arriverions au Tie Break, personne ne l’aurait cru. Nous nous somme battu de toutes nos forces, et malheureusement nous avons parfois manqué de cohérence et d’expérience, a indiqué Peter Nonnenbroich, l’entraineur de l’équipe camerounaise.

L’hommage des officiels américains
A l’image de Ndaki, qui est actuellement le troisième meilleur attaquant du tournoi, le Cameroun a prouvé que son volley-ball est digne des rencontres internationales. A Acona, tout le public le soutient de manière solide. Sont particulièrement appréciés les qualités athlétiques et techniques des joueurs. Avec la force et la détermination de leurs leaders (Ndaki et Wounembaina), ils jouent sans complexe et impose leur style à leurs adversaires. Mes félicitations à l’équipe du Cameroun. Elle mérite largement d’être arrivée à ce niveau. Je suis d’accord avec les déclarations de mon capitaine qui affirme qu’à un moment de la rencontre, c’est devenu une affaire personnelle pour ces deux joueurs camerounais. Et nous avons été obligés de répondre aussi de leaders à leaders et c’était finalement une rencontre intéressante a fait remarquer pour sa part Alain Knipe. L’entraineur du Cameroun a pour sa part regretté le fait que pour une telle compétition, que l’équipe nationale de volley-ball n’ait aucun sponsor. Notre véritable problème est relatif aux questions financières. Nous n’avons le soutien d’aucun sponsors et c’est le gouvernement qui assure tout et vous imaginez ce n’est pas évident. Nous n’avons même pas de gymnase pour nous entrainer au Cameroun. Les joueurs jouent à l’extérieur et parfois sur du ciment. Cela est regrettable parce que c’est une équipe très talentueuse, comme on peut s’en rendre compte aujourd’hui a déclaré le coach du Cameroun. C’est la deuxième fois que le Cameroun participe à une phase finale de championnat du monde de volley-ball. Cette participation marque l’histoire de son volley-ball parce que c’est la première fois que le Cameroun franchit le cap du premier tour. Mboulet et Woumbaina sont les leaders incontestés de cette équipe. L’Italie semble porter chance aux équipes nationales du Cameroun. en 1990, c’est lors du mondial italien que les lions indomptables version football avaient réalisé l’exploit en franchisant pour une première le cap deuxième tour

Les Camerounais ont opposé une resistance forte aux américains
fédération international de volleyball)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut