Sport › Football

Championnats européens : Ignatius Ganago efficace face à Nîmes

Ganago buteur face à Nimes peut remercier le ciel (c) Droits réservés

Face aux Nîmois, l’attaquant camerounais a été impliqué sur les deux buts niçois, en provoquant le penalty sur le premier et en marquant sur le second. Amboise Oyongo, avec Montpellier, Harold Moukoundi, à Saint-Etienne et le brestois Jean Charles Castelletto se sont montrés également solides lors de la deuxième journée de Ligue 1.

En déplacement à Nîmes, lors de la deuxième journée de Ligue 1, le niçois Ignatius Ganago s’est montré virevoltant dans son couloir offensif. Il a ouvert son compteur buts et mis au supplice la défense nîmoise en provoquant de nombreuses fautes.L’ancien pensionnaire de l’Ecole de football des Brasseries du Cameroun a provoqué tout d’abord le penalty transformé par Cyprien, puis il a obtenu un coup-franc sur lequel il va marquer le but du 0-2. Il n’a pas arrêté de faire des efforts pour son équipe. Absent offensivement après le repos (comme le reste de son équipe), il a été suppléé par Khephren Thuram, à la 83ème minute. Ce match va se terminer sur le succès au courage de Nice 2-1 sur la pelouse de Nîmes.

L’autre camerounais de Nice, Adrien Tameze, a peut-être joué son dernier match sous la tunique rouge et noire. D’après RMC, le club russe de Spartak Moscou a transmis une offre de près de 9 millions d’euros pour recruter le Niçois. Des discussions seraient en cours, bien que son entraîneur Patrick Vieira mise sur lui pour cette saison. Les dirigeants moscovites seraient à Nice depuis 48 heures, pour conclure les négociations. Il a en tout cas livré une prestation aboutie, profitant des espaces laissés par Nîmes en première mi-temps.

Adrien Tameze sollicité par le Spartak Moscou (c) Droits réservés

Dans un autre match de cette deuxième étape de Ligue 1, Bordeaux et Montpellier se sont quittés sur le score nul de 1-1. L’international camerounais de Montpellier Ambroise Oyongo Bitolo s’est montré solide durant toute la rencontre. L’ancien latéral gauche de Coton Sport a su résister aux différents assauts du nigérian Kalu tout en apportant le surnombre offensivement.

C’est également sur un score de parité (1-1) que les équipes Saint-Etienne et Brest se sont séparées. Une rencontre mitigée pour Harold Moukoudi, le défenseur central de l’AS Saint-Etienne. Plutôt bien entré dans son match, l’ancien Havrais a ensuite affiché de la fébrilité avec des duels difficiles face à Charbonnier puis des ballons bêtement perdus. Sans être vraiment mauvais, il n’a pas vraiment dégagé une grande sérénité.

Eric Maxim Choupo-Moting, remplaçant

Dans le camp d’en face l’international camerounais Jean-Charles Castelletto a livré un match plein. Une rencontre vraiment propre pour le défenseur central de Brest. A la récupération et dans les duels, il a été solide, sans pour autant crever l’écran. Et surtout, il a sérieux tout au long de la partie, notamment dans ses passes, avec aucune erreur.

Pour leur premier match de la saison au stade Delaune, les Rémois, face aux Strasbourgeois, se sont montrés particulièrement solides et entreprenants mais ont manqué de précision dans la zone de vérité. Rarement inquiétés défensivement par les Strasbourgeois, ils ajoutent finalement un point supplémentaire à leur compteur.  L’international camerounais de Reims Tristan Dingomé, titulaire en début de partie, est sorti à la 66ème minute, remplacé par le Sud-coréen Hyun-Jun Suk.

En match de clôture de cette deuxième journée de Ligue1, le Stade Rennais s’est imposé 2 à 1 face au Paris Saint-Germain deChoupo-Moting, remplaçant. Très solide et efficace techniquement, Rennes a su mettre à mal le PSG qui s’est montré trop imprécis offensivement et friable derrière. Les Camerounais de Rennes, James Léa Siliki et Jordan Siebatcheu, ont fait leurs entrés lors du deuxième acte, suppléant respectivement Faitout Maouassa, à la 66ème minute et Romain Del Castillo, à la 77ème minute.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé