Sport › Football

Championnats européens: Moukandjo et Mbia trouvent la lucarne

Les internationaux camerounais ont connu des fortunes diverses le week-end dernier dans leurs différents clubs, à 65 jours du Mondial brésilien

Stéphane Mbia, Fc Séville, buteur
Cette saison, la bataille pour la quatrième place est rude en Liga. Un rang synonyme de qualification pour le tour préliminaire de la Ligue des champions. Et ce sont les résultats comme celui du dimanche 6 avril qui pourraient aider le Fc Séville de Stéphane Mbia à se qualifier. Dimanche soir, le club andalou a largement dominé l’Espanyol Barcelone 4-1. Et c’est Stéphane Mbia qui a ouvert le score à la 18e minute. Suite à un corner, tiré côté gauche, le milieu camerounais a surgi dans la surface pour marquer d’une puissante tête. Il sera imité par un autre ancien joueur de la Ligue 1 française, Gameiro, auteur d’un doublé aux 44e et 84e minutes. Malgré une réduction du score de Sergio Garcia, l’Espanyol va encaisser un dernier but, par Rakitic. Le FC Séville est 5ème de la Liga à trois points de l’Athletic Bilbao, à six journées de la fin du championnat.

Jean II Makoun, Rennes, passeur
Mené 2-0 en déplacement à Bordeaux samedi dernier, lors de la 32ème journée de Ligue1, les Rennais ont su faire preuve de ressources mentales pour revenir au score, 2-2. A la 64ème minute, Jean II Makoun, monté aux avants postes, sert idéalement Abdoulaye Doucouré, qui, seul face à Carasso, ne se fait pas prier pour battre le portier bordelais. Quatre minutes plus tard, Alessandrini rétablit la marque à 2-2. Makoun est peu un émoussé et cédera sa place à John Boye à la 81ème minute. Sur le site de Rennes, il a fait son analyse du match : « Sans être extraordinaire, on a eu la force mentale de ne pas lâcher. C’est un point qui fait du bien. On s’arrache depuis quatre matchs. Il faut garder cette mentalité».

Jean Armel Kana Biyik, Rennes, solide
Après une heure de jeu difficile, pris deux fois dans le piège de la contre-attaque, Rennes a su réagir. Jean Armel Kana Biyik, solide sur le plan défensif, a livré son sentiment à la fin de la partie : «On a réussi à revenir, c’est une bonne chose. Mentalement, on n’a pas lâché. On a tout donné pour obtenir ce point. Vu la physionomie du match, c’est un très bon point. Ce qui est frustrant, c’est de prendre deux buts sur contres à l’extérieur. Un match compliqué nous attend avec la réception de Monaco ».

Vincent Aboubakar, Lorient, passeur
L’attaquant de Lorient est encore resté muet samedi dernier. Mais, à défaut d’affoler les compteurs, Vincent Aboubakar (déjà 4 passes décisives) s’est rendu utile en se muant en passeur sur l’ouverture du score des Merlus face à Evian TG. Esseulé sur le côté gauche de la défense évianaise, l’ancien valenciennois ne peut directement frapper aux buts, et voit juste en ouvrant pour Jérémie Aladière au point de pénalty. Ce dernier, à la conclusion, cueille ETG d’entrée à la cinquième minute. Daniel Wass réduit la marque pour les visiteurs à la 70e minute. Avec ce résultat, les hommes de Christian Gourcuff ne gagnent toujours pas en championnat depuis quatre matches.

Nicolas Nkoulou, Marseille, impérial
Cela faisait longtemps, que Marseille n’avait plus gagné en championnat. Lors de ses cinq dernières rencontres en effet, le club olympien a récolté trois défaites dont deux à domicile, et deux matches nuls. Heureusement, pour Nicolas Nkoulou et ses coéquipiers, que cette mauvaise série a pris fin vendredi, lors de l’ouverture de la 32ème journée de Ligue1. Ce, grâce notamment à cette belle victoire 3-1 décrochée devant Ajaccio, la lanterne rouge, en grande partie grâce à André Ayew, auteur d’un triplé. Nicolas Nkoulou, impérial en défense centrale a fait un match correct. Les internautes du site d’Eurosport lui ont attribué la note de 7/10. Seule fausse note, le succès de l’OM s’est dessiné seulement devant 15 000 spectateurs boudeurs.

Benjamin Moukandjo, Nancy, buteur
Benjamin Moukandjo a retrouvé le sourire. En visite à Nîmes avec son club de Nancy vendredi dernier, en match de la 31e journée de Ligue 2, il a marqué l’unique but de la partie, sur penalty. Un peu fougueux, il écopé d’un carton jaune, en début de deuxième période (47e min). Il retrouve par ailleurs le chemin des filets, après 17 journées de disette, son dernier but en championnat remontant à la 14e journée lors de la victoire son équipe face à Châteauroux (2-0). Ce jour-là, Moukandjo avait scoré dans le cours de la partie, son seul but qui n’émane pas d’un pénalty. Car, trois des quatre buts que compte l’international camerounais cette saison ont été réalisés sur pénalty, en 20 matches disputés, dont 15 comme titulaire.

Joël Matip, Schalke 04, sollicité
Selon la presse allemande, les émissaires de Naples étaient au stade du Werder Brême samedi dernier pour superviser Joël Matip, l’international camerounais de Schalke 04. Il n’a pas déçu, même si son club a été tenu en échec 1-1. D’après le quotidien « Tuttosport », Raphael Benitez, l’entraineur de Naples a tenu des déclarations allant dans le sens d’un possible enrôlement de Joël Matip, qu’il n’a eu de cesse d’encenser. Naples serait prêt à débourser environ 13 millions d’euros pour s’attacher les services du camerounais dont le club de Gelsenkirchen a fixé la clause libératoire à 20 millions d’euros. Joël Matip, 33 matches, 3 buts toutes compétitions confondues sous les couleurs de Schalke 04 cette saison, est lié à la formation allemande jusqu’en 2016.

Jacques Zoua
sofoot.com)/n

Eric Maxim Choupo Moting, Mayence, impuissant
Les jours se suivent et se ressemblent pour Eric-Maxim Choupo-Moting, depuis qu’il a inscrit son neuvième but en Bundesliga, lors de la 25e journée, contre Hoffenheim (4-2). Depuis ce temps en effet, pratiquement un mois est passé et l’attaquant international camerounais n’arrive toujours pas à marquer. C’était encore le cas samedi, à l’occasion de la 29e journée sur la pelouse de l’Eintracht Frankfurt. Le Camerounais et ses coéquipiers mayençais ont été dominés 0 but contre 2. Leur troisième défaite à l’extérieur, en quatre journées consécutives.

Benoit Assou-Ekotto, Queens Park Rangers, accusé
La Fédération anglaise a décidé de poursuivre Benoît Assou-Ekotto (défenseur de Tottenham prêté au Queens Park Rangers (QPR), accusé d’avoir exécuté à plusieurs reprises une « quenelle ». L’affaire Nicolas Anelka a malheureusement fait des émules en Angleterre. La semaine dernière, la Fédération anglaise (FA) a annoncé qu’elle va poursuivre le latéral gauche camerounais des QPR pour « mauvaise conduite sur les réseaux sociaux » et pour « avoir exécuté à plusieurs reprises une quenelle », le fameux geste créé par l’humoriste Dieudonné Mballa qui est considéré comme antisémite par certains.

Jacques Zoua, Hambourg, percutant
Défaits il y a une semaine (1-3) par le Borussia Mönchengladbach malgré son but pour Hambourg, Jacques Zoua et ses coéquipiers ont renoué avec la victoire samedi, à l’occasion de la 29e journée de Bundesliga. Le club hambourgeois a dominé le Bayer Leverkusen, 2 buts contre 1. Et même s’il n’a pas été à l’origine des deux buts de son équipe, Jacques Zoua a été assez percutant sur le front de l’attaque. Un peu fatigué, il est sorti à la 77ème minute.
Henri Bédimo, Lyon, blessé
Henri Bédimo est à l’infirmerie. Le latéral gauche camerounais de Lyon n’a pas terminé le match qui a opposé dimanche soir son équipe à Valenciennes (2-1), en match comptant pour la 32e journée de Ligue 1. Le latéral gauche a été contraint de quitter ses coéquipiers après une blessure contractée au genou à l’heure de jeu, suite à un choc. Jusqu’à hier, on ne connaissait pas la durée de son indisponibilité.

Benjamin Moukandjo
madeinfoot.com )/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé