Sport › Football

Championnats européens: Nkoulou et Bekamenga, buteurs

Le défenseur marseillais a ouvert le score face à Toulouse, tandis que l’attaquant de Laval a marqué son but devant Brest

Pour le compte de la 10ème journée de Ligue 1, comme d’habitude, les Olympiens se sont appuyés sur leur carré magique pour faire la différence. Dès les premiers instants, Steve Mandanda a montré l’exemple, en rassurant ses coéquipiers sur sa ligne. Puis après une première tentative manquée (11e), c’est Nicolas Nkoulou qui a pris le relais. Buteur de l’épaule sur un coup franc de Dimitri Payet (20e), le Camerounais a complété sa palette de qualités, lui qui n’avait pas encore marqué depuis le début de la saison.

En fin de match, les Olympiens ont joué quelque peu avec le feu en évoluant un peu trop facilement. Et le TFC aurait pu bénéficier d’un, voire deux penalties sur des fautes de Nicolas Nkoulou que l’arbitre de la partie ne n’a pas heureusement pas vu. Après un second but de Gignac, Marseille a signé un huitième succès consécutif en s’imposant contre Toulouse (2-0). L’OM, qui égale sa meilleure série de victoires, reprend donc sept points d’avance sur le deuxième, le PSG.

A l’échelle inférieure, en Ligue 2, Christian Bekamenga a inscrit son troisième but de la saison avec le Stade Lavallois, hôte de Brest à l’occasion de la onzième journée de Ligue 2. Les deux équipes se sont séparées sur le score de parité de deux buts partout. Les Lavallois ont dû cravacher pour ne pas laisser filer trois points sur leur pelouse, et se sont contentés de ce point du nul. Ils étaient en effet doublement menés grâce à Alexandre Alphonse (49e et 53e), avant que Christian Bekamenga ne fasse renaître l’espoir chez les siens en réduisant la marque de la tête (2-1, 72e). Bien avant ce but, le Camerounais avait exécuté une belle reprise qui hélas n’a pas trouvé le cadre. Il écope au passage d’un avertissement à la 50e minute. Au finish, Antony Robic a permis aux locaux d’arracher le nul dans les arrêts de jeu (84e). L’international camerounais lui a trouvé les filets pour la troisième de la saison.

En Belgique, la commission de discipline de la Jupiler League, la Commission des litiges de la Fédération belge de football a donné raison vendredi dernier à Eyong Enoh. Le milieu du Standard est allé en appel du match de suspension, qui lui a été infligé la semaine dernière suite à son exclusion contre le Club de Bruges. La Commission a modifié la sanction en «une journée de suspension avec sursis». La Commission, qui a maintenu l’amende de 400 euros, a motivé sa décision en précisant que «dans son rapport, l’arbitre a estimé que le joueur avait bien eu l’intention de conquérir le ballon. Et surtout, les images ne prouvent pas qu’Enoh avait mis en danger l’intégrité physique de l’adversaire. Mais le carton rouge était justifiée car Enoh a touché le joueur et non le ballon». Enoh peut donc jouer le prochain match de championnat contre Zulte Waregem (19 octobre). Avant ce match de championnat d’élite belge, le Standard va défier le Fc Séville de Stéphane Mbia, en Europa League, jeudi prochain.

Christian Bekamenga
francetvinfo.fr)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut

error: Contenu protégé