Sport › Football

CHAN 2020- SeÏdou M. Njoya : « Le Cameroun doit être irréprochable »

Hier 21 janvier, le ministre des Sports et de l’éducation physique a visité les infrastructures  devant servir à l’organisation  le Championnat d’Afrique des nations dans la ville de Douala. A l’issue de la tournée,  le président de la Fédération camerounaise de football, qui faisait partie de sa suite, a souligné quelques points sur lesquels il convient de s’appesantir avant la prochaine mission d’inspection de la CAF.

 

Infrastructures aéroportuaires

« Nous devons nous concentrer sur les facteurs non visibles. A commencer par l’aéroport, c’est la première impression des visiteurs. »

Hôpitaux

« Nous devons nous assurer que les hôpitaux sont en bon état. En entrant dans un pays, les gens sont plus en sécurité lorsqu’ils savent qu’il y a une équipe médicale en attente pour toute urgence, pas seulement dans les stades. »  

Service internet

« Nous avons besoin de bons services Internet dans les hôtels. Que ce soit dans les  hôtels prévus  pour accueillir les joueurs ou les membres de de la Confédération africaine de football. Lorsqu’ils arriveront, ils aimeraient avoir le mot de passe de l’hôtel pour se détendre en naviguant sur internet. »

Climatisation et salles de fitness

« Le système de climatisation doit être impeccable. Ce sont les petits détails que nous devons prendre en considération. Il y a beaucoup à faire avec les salles de fitness. Les équipements n’étaient pas de qualité supérieure la dernière fois que nous les avons vus, mais nous avons reçu des promesses que ce serait mieux ».

 


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé