› Eco et Business

Chantier naval: Un autre report pour l’installation du nouveau DG

Bernard Bayiha n’a pas pu se rendre à la cérémonie prévue à cet effet à Douala. Cérémonie pour laquelle le ministre des Transports avait effectué le déplacement.

Le ministre des Transports, Robert Nkili, n’a pas pu procéder le 20 mars 2014 à l’installation des nouveaux dirigeants du Chantier naval et industriel du Cameroun (Cnic). Bernard Bayika, qui a été nommé à la place du Coréen Seoung Rok Yang, démissionnaire à la tête cette structure, ne s’est pas en effet rendu à cette cérémonie comme annoncée officiellement. Le ministre des Transports a publié un communiqué en début de semaine programmant l’installation du nouveau DG et de son adjoint, Maxime Aka’a Ndi, le jeudi 20 mars 2014 dès 10h00 à l’esplanade du Chantier naval et industriel du Cameroun.

Les employés du Cnic, venus nombreux sur le site n’ont pu apercevoir ni le DG, ni le DGA et encore moins le ministre des Transports. Etait seulement présent, selon des journalistes sur les lieux, le président du Conseil d’administration : Louis-Claude Nyassa. La foule a dû se rendre à l’évidence vers 12h00 face à cette installation avortée.

Bernard Bayiha et son adjoint ont été nommés au terme d’un conseil d’administration tenu le 12 mars 2014 à Yaoundé. Le chiffre d’affaires du Cnic est passé de 40 milliards à moins de milliards de F CFA en 2013. Ce sont ces problèmes de trésorerie qu’il faudra régler au plus vite pour l’ingénieur polytechnicien, afin d’assurer un meilleur climat social au sein de l’entreprise et une relance de la compétitivité du Cnic.

Les comptes du Chantier naval et industriel accusent un déficit depuis quelques années
cnicyard.com)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé