Culture › Livres

Charles Ateba Eyene: « Les loges m’ont puni, elles m’ont empêché d’évoluer »

Pas d'image

Entretien avec l’auteur de « Le Cameroun sous la dictature des loges, des sectes, du magico-anal et des réseaux mafieux » il y’a un an

Quel est l’objet de votre visite à Ngaoundéré?
J’ai choisi de venir à Ngaoundéré pour profiter des Jeux Universitaires parce que c’est un point de rencontre des jeunes. Et les loges aiment ce genre de regroupement, c’est pourquoi je suis là pour sensibiliser ces jeunes sur les sectes, la franc-maçonnerie. Les gens des loges ont besoin de vos énergies, de tout ce que vous avez de plus précieux pour vous dévoyer. J’ai la chance de survoler le monde et je sais ce que c’est que l’émergence, et il n’est pas un pays qui s’appuie sur les loges, sur les sectes, sur l’homosexualité, il doit s’appuyer sur la logique, la performance, sur le travail et les travailleurs. Notre pays ne doit pas se tromper en pensant que la pratique apporte une plus-value quelconque, j’interdis aux jeunes universitaires de s’intéresser à la rose croix, et à l’homosexualité, à toutes ces pratiques qui les empêchent d’être eux-mêmes.

Vous publiez un ouvrage de 381 pages essentiellement sur les sectes. Maîtrisez-vous parfaitement ce domaine ou en faites-vous partie plutôt?
Bien sûr que je maîtrise ce domaine, c’est la recherche ! J’ai lu beaucoup de milliers d’ouvrages sur la rose croix, sur les temples, sur les sectes. Au-delà de ces aspects, j’ai été victime des loges, c’est-à-dire qu’ils m’ont sollicité, et comme j’ai refusé, les loges m’ont puni, elles m’ont empêché d’évoluer. En vérité, je suis fonctionnaire, j’ai quinze ans de service et je n’ai jamais été nommé. Un fonctionnaire qui ne part pas en mission est un fonctionnaire mal à l’aise. Ce manque de reconnaissance peut vous rendre aigri.

Cette publication est-elle une forme de revanche?
Non! Les occidentaux sont développés et ils sont dans les sectes.

Vous affirmez pourtant que ces pratiques sont un frein à l’émergence. C’est contradictoire comme affirmation.
En occident, il faut comprendre que le développement est basé sur la culture. Aux États-Unis, la franc-maçonnerie est institutionnalisée. Le premier président américain Georges Washington était franc-maçon, Roosevelt l’était également, mais il a eu exceptionnellement trois mandats par l’appel du peuple américain, ce qui justifie sa crédibilité. Aristote, Nietzsche, Hegel étaient des grands templiers qui apportaient des solutions aux problèmes des hommes de leur temps et même d’aujourd’hui. La question qu’on se pose aujourd’hui est celle de savoir à quoi servent nos francs-maçons ? A rien du tout ! Ce sont des gens qui ne peuvent pas servir de modèle à notre société, ils sont là pour défendre leurs intérêts égoïstes !

La franc-maçonnerie est-elle une religion?
C’est difficile de répondre à cette question. Les initiés la présentent comme une doctrine philosophique, d’autres comme une valeur idéologique qu’ils défendent. Mais de toutes les façons, ce n’est pas une religion puisqu’elle vole la vedette à Dieu, c’est le diable qui dirige.

Charles Ateba Eyene
Journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé