Eco et Business › Transports

Chemin de fer : un projet de 5400 milliards F entre le Cameroun et le Congo

Pour l’exploitation du fer de Nabemba-Mbalam, le Congo et le Cameroun envisagent la construction de 510 km de chemin de fer.

Un contrat de partenariat d’une valeur de 5400 milliards F CFA a été signé, le 2 mars au Cameroun, entre un consortium d’entreprises pour acter la construction de deux infrastructures économiques en présence du ministre des Industries minières et de la Géologie, Pierre Oba, et de son homologue du Cameroun, Gabriel Dodo Ndoké.

En effet, le gisement de fer Nabemba-Mbalam a une capacité de production estimée à environ 35 millions de tonnes par an, exploitable sur plusieurs années.

Ainsi dans le contrat, il avait été prévu la construction d’une ligne de chemin de fer et d’un port minéralier dans la partie camerounaise, destiné à l’acheminement de la production.

Le premier projet concerne la construction d’une voie doublement ferrée, longue de 510 km, allant du mont Nabemba dans le district de Souanké, département de la Sangha, au nord du Congo, au terminal minéralier multimodal de Kribi, au Cameroun.

Il est question également de la construction d’un rail de déchargement des wagons ; un chantier de ravitaillement et d’entretien des voies dans le terminal ; une gare de triage principale avec des installations d’exploitation et de maintenance.

Par ailleurs, la construction d’un système de communication, de contrôle et de signalisation des trains de haut standard ; d’une route d’accès ferroviaire ainsi qu’une infrastructure d’exploitation et de maintenance est prevue.

Ensuite, il sera construit un terminal portuaire en eau profonde situé au sud du Cameroun qui servira d’évacuer la production vers l’étranger. Les travaux proprement dits consisteront notamment à la construction d’un quai au standing international.

Ils s’exécuteront sur une superficie d’environ 400 hectares, comprenant, entre autres, un poste d’amarrage principal et une plateforme de déchargement et de déchargement de vraquiers d’une capacité moyenne de 170 000 tonnes.

 


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé